Bouches-du-Rhône: le taux d'incidence repart à la hausse, les mesures sanitaires prolongées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Annie Vergnenegre
Le masque reste obligatoire sur les marchés des Bouches-du-Rhône.
Le masque reste obligatoire sur les marchés des Bouches-du-Rhône. © Naemie Bourtin/Le Pictorium/Maxppp

Pas d'allègement des mesures sanitaires à attendre dans les Bouches-du-Rhône d'ici la mi-novembre. C'est ce qu'a indiqué le préfet du département où les cas positifs au Covid repartent à la hausse.

Les habitants des Bouches-du-Rhône n'en ont pas fini avec le masque. Après une décroissance régulière ces deux derniers mois, les cas positifs repartent à la hausse dans le département.

Le taux d’incidence est de 111 pour 100.000 habitants, signe que la circulation du virus est toujours active. Pour cette raison, le préfet a annoncé une prolongation des mesures sanitaires jusqu'au 15 novembre. 

170 malades en réanimation

Pour Philippe de Mester, directeur de l'ARS Paca, "le risque de reprise" de l'épidémie est réel. Il indique que plus de 170 malades Covid sont actuellement hospitalisés en service de réanimation de la région. 

"Si demain l'épidémie venait à repartir, nous serions à nouveau submergés, prévient Philippe de Mester, il ne faut pas oublier que 80 % des personnes qui occupent les lits de réanimation ne sont pas vaccinées". 

Le directeur de l'ARS Paca rappelle que le vaccin reste "l'arme que nous avons contre cette épidémie", soulignant d'importantes disparités du taux de vaccination selon les territoires, notamment à Marseille. 

Ainsi, le taux de vaccination est de 80 % dans les quartiers sud alors qu'il est deux fois moins important au nord de la ville.

Pour rappel, les mesures sanitaires en vigueur imposent : 

  • le port du masque demeure obligatoire pour les plus de onze ans :

- en extérieur dans les lieux à forte concentration de population (à l’exception des plages, espaces naturels, parcs et jardins)
- dans tous les établissements recevant du public et les évènements soumis au pass sanitaire
- sur les marchés de plein air alimentaires et non alimentaires, les brocantes et vide-greniers, les ventes au déballage, les foires et fêtes foraines 
- pour tout événement public générant un rassemblement important de population sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public ;
- aux abords des crèches, des établissements scolaires et établissements d’enseignement supérieur, dans un rayon de 50 mètres aux alentours, aux heures de fréquentation liées à l’entrée et à la sortie des élèves 
- sur les parvis et quais des gares routières, ferroviaires et maritimes, abris et stations d’attente des transports en commun 
- aux abords des centres commerciaux, des lieux de culte aux heures d’entrée et de sortie des offices - dans un rayon de 50 mètres 
- dans les files d’attente à l’extérieur des établissements recevant du public

  •  l’interdiction de consommer de l’alcool sur la voie publique est maintenue.

Dans le Var, où le taux est passé sous le seuil d'alerte fixé à 50 par le gouvernement, le masque n'y est plus obligatoire dans les écoles primaires depuis le 18 octobre.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.