"Ces personnes rescapées ont besoin de soins urgents" , SOS Méditerranée lance un appel à l'aide

Le jeudi 14 mars, l'association SOS méditerranée à bord de l'Océan Viking annonce avoir porté secours à 135 nouvelles personnes en détresse au large des côtes Maltaise. En une semaine, le navire humanitaire a recueilli près de 360 personnes. Les équipes humanitaires sont en attente de pouvoir accoster dans un port à proximité.

"Deux jours après la mort de plus de 60 personnes sur une embarcation en détresse en Méditerranée centrale, les rescapés des autres sauvetages de cette semaine restent dans l’incertitude, après la désignation d’un port sûr très éloigné", annonce SOS Méditerranée sur son site.

À Catane pour des soins d'urgence

En seulement 48h, les équipes de l'Océan Viking ont porté secours à près de 360 personnes en Méditerranée. Vingt-trois des 360 migrants encore à bord ont été débarqués en Sicile, à Catane, afin d'y recevoir "des soins médicaux d'urgence",a annoncé l'ONG samedi. "Les 23 rescapés ont été transférés au mouillage, vers un bateau des garde-côtes italiens, au large du port sicilien de Catane pour y recevoir des soins médicaux d’urgence".

Le navire a pris ensuite la route vers Ancône à 1 500 km des lieux du sauvetage, plus au nord. Trop éloigné selon l'association humanitaire qui dans un communiqué commun avec la Fédération internationale de la Croix Rouge, lance "un appel urgent" pour que les 336 autres migrants encore à bord puissent être débarqués dans un port plus proche que celui d'Ancône, dans l'Adriatique, qui leur a été affecté par les autorités italiennes.

"Les personnes rescapées ont besoin de toute urgence de soins à terre"

"Ces personnes rescapées ont besoin de soins urgents, ce qui signifie qu’elles doivent être mises à l’abri le plus rapidement possible", a déclaré Jennifer Vibert, responsable des opérations de la FICR. 

" La moitié des rescapées sont très jeunes – des enfants ou des adolescents – et beaucoup sont dans un état physique et mental extrêmement fragile. La majorité de ces personnes souffraient de déshydratation sévère et certaines avaient dû boire de l’eau de mer. D’autres ont été brûlées par le mélange de carburant et d’eau de mer dans le fonds de leur embarcation. Les équipes médicales à bord de l’Ocean Viking ont assuré les premiers soins et fourni des articles d’hygiène essentiels, de la nourriture et de l’eau. Mais les personnes rescapées ont besoin de toute urgence de soins à terre".

Selon les premiers témoignages recueillis à bord de l'Ocean Viking, l'une des embarcations qui a été secourue était en provenance de la Libye.

La mer, cimetière des réfugiés

En 2023, 3 105 migrants sont décédés ou ont été portés disparus après avoir tenté de traverser la Méditerranée pour rejoindre l'Europe, selon les derniers chiffres de l'Organisation Internationale pour les Migrations. Depuis janvier, selon la même source, 360 migrants sont décédés ou portés disparus en Méditerranée centrale, route migratoire la plus dangereuse du monde.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité