"Cités de la peur", c’est le thème de Dimanche en politique à Marseille, depuis le Parc fond Obscure,14e

Les quartiers nord de la ville de Marseille et la cité du Docteur Ayme à Cavaillon sont depuis plusieurs semaines au centre de très fortes tensions. Multiplication des règlements de compte impliquant des victimes de plus en plus jeunes, ces cités sont devenues au fil du temps des zones de non-droit.

"Dimanche en politique" de cette semaine revient sur l'escalade de violence des dernières semaines à Marseille et Cavaillon.

Les quartiers Nord de la ville de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône et la cité du Docteur Ayme à Cavaillon dans le Vaucluse sont depuis plusieurs semaines au centre de très fortes tensions.

Multiplication des règlements de compte qui impliquent des victimes de plus en plus jeunes, enclaves cadenassées où il faut montrer « patte blanche » pour y pénétrer, ces cités-quartiers semblent être au centre de guerres de gangs sur fond de trafic de stupéfiants.

Des cités qui sont devenues au fil du temps des zones de non-droit où la population vit dans la crainte.

Comment sommes-nous arrivés à de telles situations? Comment les nombreuses familles qui vivent dans ces quartiers supportent au quotidien cette violence?

Pour en parler avec Theirry Bezer, Norredine Bougrine, directeur de l’association Dunes, Rachida Brahim : sociologue, chercheure associée à l’URMIS (Paris Diderot) et au centre de recherches cliniques sur les migrations ACT (Marseille), Myriam Guillaume : Journaliste à la Marseillaise, Amine Kessaci : Président de l’association Conscience et Mongi Magri : Habitant de la cité du Docteur Ayme de Cavaillon.

Emission à voir dès ce dimanche 11h40 sur France 3 Provence-Alpes.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dimanche en politique politique faits divers police à marseille société sécurité police