"Comment vous choisissez les reportages que vous faites ?" : quand des adolescents découvrent le journalisme télé

À l’occasion d’un voyage effectué lors des dernières vacances scolaires, des adolescents marseillais, inscrits en atelier de journalisme au centre social de Malpassé (13e), ont visité le siège parisien de France Télévisions. Une plongée de plusieurs heures au cœur des métiers de l’information audiovisuelle.

Maïssa, Amir, Jessim et leurs camarades ont dû se lever tôt. Le groupe, une petite dizaine, est attendu ce mardi de mars à 8h45 devant le siège de France Télévisions à Paris. Et pas question d’être en retard. Cette visite, ces journalistes en herbe l’attendent avec impatience depuis de longues semaines. Inscrits en atelier de journalisme au centre social de Malpassé dans le 13e arrondissement de Marseille, ils vont découvrir au plus près les métiers de l'information audiovisuelle.

Education aux médias

En chemin, dans le tram qui mène le groupe à l’esplanade Henri de France, Marwa en profite pour préparer ses dernières questions. "Comment vous choisissez les reportages que vous faites ?", demande l'adolescente de 13 ans.

Direction le 3e étage où se trouvent les bureaux de l’antenne régionale Paris Île-de-France. Pour les jeunes Marseillais, le programme est chargé. Première étape : assister à la conférence de rédaction, aux côtés des journalistes ; c’est là que sont discutés et décidés les reportages à venir. 

Le début d’une matinée qui va les amener à découvrir les nombreuses étapes nécessaires à la réalisation d’un journal télévisé : salles de montage, de mixage et bien sûr la régie et le plateau. Et à chaque fois, les questions qui fusent : sur le contenu des reportages, la vérification des informations, le stress du direct, etc.

"Ce séjour à Paris a été pensé comme une suite logique du travail d’éducation aux médias et de journalisme citoyen que nous menons au long cours au centre social Malpassé à Marseille", rappelle l’une des accompagnatrices, Samantha Rouchard, ancienne journaliste du Ravi et de Libération et à l’origine il y a un an et demi de ces ateliers ; "ils connaissent déjà la presse écrite, nous essayons cette année de leur faire découvrir l'audiovisuel et la radio".

Malpassé Mag, un journal de "citoyens éclairés"

Chaque mercredi après-midi, les apprentis journalistes - âgés de 11 à 19 ans - se réunissent et travaillent comme une véritable petite rédaction. En juin 2023, ils ont même signé leurs premiers articles au sein du tout premier numéro de leur journal : Malpassé Mag

"L'objectif n'est pas forcément d'en faire de futurs journalistes mais plutôt de futurs citoyens éclairés, capables d'analyser et de différencier une vraie d'une fausse information, d'apprendre à croiser les sources, à poser des questions, à argumenter, à débattre. Et ainsi à prendre leur place dans la société et être maîtres de leurs propres choix. L'outil journalistique permet tout cela", tient à souligner Samantha Rouchard avant de préciser : "Nous traitons de nombreux sujets de société. On parle d'écologie, de discrimination, d'égalités femmes-hommes, de culture, etc.".

Derrière la caméra

Retour dans les locaux de France 3 Île de France. 12h10. L’heure du journal approche. La présentatrice est déjà sur le plateau. A quelques mètres de là, derrière les caméras, Tamana, Jessim Marwa et Amir sont aux premières loges. Le reste du groupe est en régie, aux côtés des techniciens et du rédacteur en chef. 12h25. Silence en plateau et en régie. Les visiteurs d’un jour découvrent en direct les reportages qui font l’actualité : incidents devant un lycée de Cachan, une boulangerie qui vend le pain à moitié prix ou encore la problématique des déserts médicaux. "C’était bien, commente Maïssa, 12 ans. J’ai appris plein de choses. Derrière la télé, se cachent beaucoup de métiers. Il y a des journalistes, des monteurs, des mixeurs et c’est énormément de travail" 

Je pensais que la présentatrice connaissait par cœur ses textes mais à côté de la caméra il y a une grosse machine et avec la télécommande elle peut lire les paroles.

Jessim, 11 ans

à France 3 Provence-Alpes

 

12h50. Le journal vient de se terminer. Les jeunes sont invités à prendre place sur le plateau et à se glisser dans la peau d’un présentateur ou d’une présentatrice de JT, en essayant la "grosse machine", le prompteur. Encore quelques photos pour immortaliser le moment et la visite touche à sa fin. De retour à Marseille, les minots reprendront vite leur travail de journalistes. Bientôt, le récit de leur séjour à Paris sera à lire dans un nouveau numéro de leur journal Malpassé Mag.