Coronavirus : 2.000 masques chirurgicaux volés dans un hôpital à Marseille

2.000 masques chirurgicaux ont disparu ce week-end de l'hôpital de la Conception de Marseille, a confirmé mardi l'Assistance publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Une enquête interne est en cours, alors que le chef de l'Etat annonce la réquisition de "tous les stocks de masques de protection". 

23 personnes ont contracté la Covid à l'hôpital de la Conception à Marseille : 15 patients et huit personnels soignants. L'incompréhension règne parmi les familles des patients.
23 personnes ont contracté la Covid à l'hôpital de la Conception à Marseille : 15 patients et huit personnels soignants. L'incompréhension règne parmi les familles des patients. © David Rossi / MaxPPP
Les boîtes de masques volées étaient stockées au niveau du bloc opératoire central de l'hôpital public de la Conception. Un endroit où seuls les personnels habilités et les patients opérés avaient accès, a précisé l'AP-HM confirmant une information de La Provence.

40 boîtes de 50 masques, soit quelque 2.000 masques ont été dérobées. "Une enquête interne pour retrouver le ou les auteurs des faits", a été ouverte a ajouté la direction. L'institution n'a pas porté plainte. 

"A partir de maintenant les stocks de masques et solutions hydro-alcooliques seront mis sous clefs" précise les Hôpitaux Universitaires de Marseille. L'AP-HM précise que "le stock restant est assez suffisant pour assurer l'activité du bloc, et que de nouvelles commandes ont été passées". 

Le 28 février, des masques de protection de bloc opératoire ont été également volés à l'hôpital Pasteur de Nice. Le personnel de l'hôpital dénonçait "une psychose" et un "comportement irrationnel" des gens, inquiets de la propagation du coronavirus.

Réquisition de stocks de masques de protection

Ce vol intervient alors qu'Emmanuel Macron a annoncé que l'Etat français réquisitionnerait "tous les stocks et la production de masques de protection" pour les distribuer aux soignants et aux personnes atteintes du coronavirus.

Les réserves stratégiques de masques de protection sont estimées à 160 millions de masques, dont 10% ont été destockés. A Marseille, 150.000 masques sont déjà arrivés.

Ils seront distribués à 300 pharmacies de l'aire marseillaise, à destination des professsionnels de santé (médecins, infirmiers, ehpad...), qui devront les distribuer gratuitement aux patients qu'ils estiment à risque. 

Deux patients, testés positifs au coronavirus COVID-19, étaient hospitalisés mardi soir à l'Institut Hospitalo Universitaire à Marseille, portant à dix le nombre de cas en Provence-Alpes-Côte d'Azur, sur les 204 cas recensés en France, le 3 mars. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société faits divers