Coronavirus : la candidate LR aux municipales à Marseille Martine Vassal testée positive

Martine Vassal, présidente de la métropole Aix-Marseille-Provence et présidente des Bouches-du-Rhône, a été testée positive au coronavirus, a-t-on appris mardi matin. La candidate LR aux municipales à Marseille a été admise à l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection. 

Illustration. Martine Vassal, candidate officielle LR pour les élections municipales à Marseille.
Illustration. Martine Vassal, candidate officielle LR pour les élections municipales à Marseille. © GEORGES ROBERT / MaxPPP
L’élue LR, qui a été dépistée positive au coronavirus, avait été en contact récemment avec des parlementaires touchés par le virus, notamment deux députés dont Guy Teissier qui l’avait annoncé personnellement dimanche, selon une information du Figaro. 

Martine Vassal a été admise à l'Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée infection, centre de référence pour le nouveau coronavirus covid-19, dirigé par le professeur Didier Raoult.

L'élue est en observation pendant cinq jours en attendant d’en savoir plus sur son état de santé, indique le quotidien. Selon ses proches, elle "va bien et à le moral".

La veille, la candidate LR, avait salué sur son compte Twitter "la décision d'Emmanuel Macron de reporter le deuxième tur des élections Municipales", dans le cadre des mesures de confinement prises lundi soir par le président de la République.  Martine Vassal est arrivée en seconde position au premier tour, derrière la candidate de l’alliance des gauches Michèle Rubirola (Printemps marseillais). 

Le maire LR de Nice testé positif

Cette annonce fait suite à celle du maire de Nice, Christian Estrosi, également testé positif au Covid-19, au lendemain du premier tour des municipales.

"J'ai commencé à avoir les premiers soubresauts de la maladie, alors, en responsabilité, j'ai fait le test il y a une heure et je suis positif au coronavirus", a indiqué lundi Christian Estrosi au quotidien Nice-Matin.

"Je suis confiné avec ma famille à la maison, mais tout est installé pour que je puisse continuer à gérer la crise sanitaire", a précisé l'ancien ministre, assurant tenir ses réunions par visioconférence et appelant chacun à "limiter les déplacements et les contacts".
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société élections municipales 2020 politique élections