Coronavirus: l'OMS arrête les essais sur l'hydroxychloroquine

Publié le Mis à jour le
Écrit par FTV avec AFP

L'Organisation mondiale de la santé a annoncé l'arrêt des essais cliniques sur l'hydroxychloroquine en tant que traitement potentiel des malades du Covid-19 hospitalisés. Selon les conclusions des derniers essais, cet antipaludéen ne réduisait pas le taux de mortalité.

C'est sur la base des conclusions de deux essais  que l'OMS a décidé de retirer des essais cliniques, l'hydroxychloroquine défendue par le Pr Didier Raoult à Marseille. 

"Les preuves internes apportées par l'Essai Solidarity/Discovery, les preuves externes apportées par l'Essai Recovery et les preuves combinées apportées par ces deux essais largement aléatoires, mises ensemble, suggèrent que l'hydroxychloroquine (…) n'a pas pour résultat la réduction de la mortalité de ces patients", a déclaré mercredi la docteure Ana Maria Henao Restrepo, de l'OMS.

Pour Recovery, le premier essai clinique majeur à avoir livré des résultats, l'hydroxychloroquine, n'a "pas d'effet bénéfique". Il est réalisé par l'Université britannique d'Oxford. 

Des résultats rapidement mis en doute par le Pr. Didier Raoult. L'infectiologue à la tête de l'IHU Méditerranée Infection, a réagi sur Twitter expliquant être "choqué par le taux de mortalité monstrueux" de l'étude, comparé à celui de l'IHU à Marseille.

L'étude européenne Solidarity/Discovery, menée sous l'égide de l'Inserm, évalue quand à elle l'efficacité de quatre traitements contre le Covid-19 : l'hydroxychloroquine, donc terminé, mais aussi le remdesivir, développé contre le virus Ebola, le Kaletra, indiqué pour les infections au VIH-1, et enfin l'association du Kaletra et de l'interféron bêta-1a, une protéine qui agit notamment sur la sclérose en plaques.

Cette décision d'arrêter les essais sur les patients hospitalisés souffrant du Covid-19 ne concerne pas l'usage ou l'évaluation de cette molécule en tant que traitement préventif de la maladie.

Cette annonce survient deux jours après que les autorités sanitaires américaines ont retiré l'autorisation d'utiliser dans l'urgence deux traitements antipaludéens contre le Covid-19, la chloroquine et l'hydroxychloroquine.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité