Coronavirus : transports en commun gratuits pour les soignants et renforts de bus sur les lignes surchargées

Respectez les mesures barrières pour limiter les risques de contamination au Covid-19. / © Ludovic Moreau
Respectez les mesures barrières pour limiter les risques de contamination au Covid-19. / © Ludovic Moreau

Depuis la réduction du trafic des réseaux de transports de la RTM, certaines lignes ont été surchargées, malgré le confinement. Le réseau des transports marseillais met également en place des navettes gratuites pour le personnel soignant, vers les hôpitaux Nord et Timone.

Par Ludovic Moreau

Depuis le début des mesures de confinement, le 16 mars, la fréquentation des transports en commun a baissé de 80 %. Lundi 23 mars, la RTM a réduit sont offre de transport et adopté le dispositif "Dimanche et jours fériés".

Certaines lignes sont supprimées, mais 59 des 81 lignes sont maintenues avec des fréquences de passage plus espacées. "90 % des arrêts sont assurés", précise la RTM.

Conséquence de la baisse du nombre de bus, certaines lignes ont été surchargées, notamment celles en direction de l'hôpital Nord et des hypermarchés.

"Nous avons renforcé quelques lignes essentielles avec un bus toutes les dix minutes pour limiter le nombre de voyageurs dans les bus", explique la direction de la RTM.

"Des chauffeurs sont consignés et lorsque le nombre de voyageurs augmente, nous injectons des bus supplémentaires", précise Bernard Gargiolo, secrétaire général CGT de la RTM.

Non-respect des mesures barrières

"Les usagers ne respectent pas les mesures de distanciation", constate toutefois le délégué CGT de la RTM, "on n'est pas policier pour faire respecter les mesures barrières".

Il y a bien des mesures pour isoler les conducteurs de bus, comme l'obligation de monter et descendre par la porte arrière et des affiches destinées aux voyageurs, qui précisent de respecter une distance d'un mètre entre chaque personne.

"On n'est pas rassurés, les chauffeurs viennent travailler avec la boule au ventre", indique Bernard Gargiolo.

La direction de la RTM appelle les usagers à respecter les mesures barrière et précise avoir "fait intervenir la police boulevard National, notamment sur la ligne 97. Elle a vérifié les attestations de déplacement dérogatoire".

Transports gratuits pour les soignants

Le personnel soignant, usager habituel des transports en commun, se trouve confronté à la promiscuité avec les autres voyageurs, avec un risque supplémentaire d'être contaminé par le coronavirus.

À la demande de la métropole Aix-Marseille-Provence, la RTM met en place des navettes gratuites, réservées aux personnels soignants à partir du jeudi 26 mars.

Deux circuits desserviront l'hôpital Nord et l'hôpital de la Timone, avec un passage toutes les 30 minutes, 7 jours sur 7, de 6 h à 21 h :
  • Circuit 1 : Hôpital Nord - Pôle d'échange de Gèze - Pôle d'échange de La Rose
  • Circuit 2 : Hôpital La Timone - Pôle d'échange de Sainte-Marguerite-Dromel - Pôle d'échange de la Fourragère

Rappel des mesures barrières à respecter dans les bus

Les chauffeurs de bus sont isolés des voyageurs pour les préserver des risques de contamination au Covid-19.
  • Les usagers doivent monter et descendre du bus, uniquement par la porte arrière (la porte avant est condamnée);
  • Aucun échange d'argent en espèce, les voyageurs doivent prendre leurs billets avant de monter dans le bus;
  • Les usagers doivent s'installer en priorité au fond du bus et respecter une distance d'un mètre les uns des autres.
Par ailleurs, la direction de la RTM indique que les bus sont entièrement désinfectés à chaque retour au terminus.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus