Covid 19 : à Marseille, la foire aux santons n'aura pas lieu "dans son format habituel"

La foire aux santons, prévue du 13 novembre au 3 janvier, n'a pu ouvrir vendredi , en raison de l'épidémie de coronavirus. Si l'événement se maintient, "ça ne sera pas dans le format habituel", prévient la mairie.

Aux ateliers Fouque, santonnier d'Aix-en-Provence
Aux ateliers Fouque, santonnier d'Aix-en-Provence © Sébastien nogier/MaxPPP
La foire aux santons aura-t-elle lieu cette année ? Si plusieurs médias ont annoncé son annulation en raison de l'épidémie de Covid-19, lundi 16 novembre, la mairie s'est montré plus prudente. "Ça n'est pas si simple que cela, répond-on du côté de la municipalité. La foire aux santons ne se fera pas cette année dans le format habituel. Mais une réflexion est en cours pour maintenir un événement avec le respect des mesures sanitaires en vigueur et sous réserve des décisions prises par le gouvernement prochainement."

Mais le spectre d'une annulation de cette foire qui se tient à Marseille chaque année, a créé un véritable émoi parmi les santonniers de la région. Ils sont 26 à y participer, et la foire n'a jamais subi d'arrêt depuis sa création en 1803.

Un "coup de massue" pour les santoniers


"Nous avons appris cette nouvelle par la presse, raconte Michel Bouvier, le président de l'Union des fabricants de santons de Provence. J'ai été choqué que l'on ne m'ait pas prévenu".
La foire aux santons (2014)
La foire aux santons (2014) © Nicolas Vallauri/MaxPPP

En attendant la décision de la municipalité, les santonniers vivent cette période difficilement alors qu'ils sont déjà touchés par la crise sanitaire.

"Tous les événements auxquels la profession avait l'habitude de participer ont été annulés cette année. Les santonniers comptent sur leur foire à Marseille pour réaliser désormais plus de 90% du chiffre d'affaires", soupire Michel Bouvier.

"Si l'événement n'a pas lieu, certains vont devoir baisser le rideau."

Michel Bouvier, responsable de la foire aux santons


Déjà touchés par les manifestations des "gilets jaunes" il y a deux ans, les santonniers avaient réussi un bon Noël l'an dernier, installés depuis peu sur le Vieux-Port.
Ce point central de la ville met en évidence ce commerce particulier, non essentiel pour les autorités, mais pas pour les Provençaux.

"Pour nous Marseillais, c’est un produit essentiel, explique le santonnier. J’ai des amis qui m’ont appelé. Ils étaient catastrophés par la nouvelle d'une annulation possible. Ils ont reçu cette information comme un coup de massue".

Maintenir la distance

Le responsable de la foire aux santons estime qu'il sera tout à fait possible pour ses adhérents de faire respecter les distances sanitaires au public. "Si tout le monde est masqué, pour empêcher l'aéroportage, il reste à bien suivre les règles d'hygiène des mains, pour éviter la transmission manuportée", assure-t-il. La distribution de gel hydroalcoolique sur place fait partie de la réflexion en cours.

Si la foire se maintient même "à minima", le public pourra retrouver ce plaisir de déambuler parmi les 26 baraques de santonniers, et leur univers de miniatures. Et découvrir, comme le veut la tradition de la crèche, les derniers santons de l'année. Le dernier créé est à l'effigie du professeur Raoult, le scientifique marseillais au coeur de l'actualité sanitaire.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tradition culture