Covid 19 : Roselyne Bachelot donne son feu vert pour des concerts tests à Marseille en mars et avril

La ministre de la Culture a annoncé lundi soir que des "expérimentations" seraient menées en mars et avril, à Marseille et Paris, pour des concerts "debout" afin de trouver un modèle permettant la réouverture des lieux de spectacle malgré l'épidémie de Covid-19. 

Un système unique permet de pour désinfecter la salle de concert de Marseille.
Un système unique permet de pour désinfecter la salle de concert de Marseille. © FTV

IAM au Dôme le mois prochain. Les "concerts-tests" devraient donc bien avoir lieu en mars. 

"Je suis très optimiste pour les festivals assis (...). Pour les spectacles debout, c'est plus compliqué, c'est pour cela que je mène des expérimentations et ces expérimentations sont destinées à bien tester ce qui se passe", a déclaré Mme Bachelot lundi soir sur la chaîne LCI. 

"Il s'agira d'un concert assis, mais ils auront le droit de se lever, de se trémousser, de chanter comme dans un concert normal", détaille le docteur Vincent Estornel, membre du collectif "Do3me" qui réunit professionnels de la musique, de l'événementiel et du monde médical à Marseille. 

"Sous réserve d'une situation sanitaire catastrophique" et si les protocoles sont validés, deux concerts test auront lieu "dans la deuxième quinzaine de mars", avec un millier de personnes, dans la salle de spectacle du Dôme à Marseille,
"assis avec la possibilité de se lever", selon la ministre.

Bilan des concerts-tests à Marseille le 8 avril

A Marseille, cette expérimentation sera menée avec l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale). 
Toutes les personnes seront testées avant le concert, et les cas positifs "ne seront pas filtrés parce qu'il faut se mettre en situation où il y aura un brassage".

"Cela permettra de savoir s'il y a risques ou absence de risques car, selon nous, à l'avenir, nous ne pourrons pas tester tout le monde à l'entrée, ce serait trop coûteux", commente auprès de l'AFP Aurélie Hannedouche, du Sma (Syndicat
des musiques actuelles). 

Des tests seront également réalisés après l'évènement, pour constater ce que cela a donné au niveau des contaminations.

Roselyne Bachelot a également confirmé la tenue d'un colloque scientifique européen, à Marseille le 8 avril. Les différentes expérimentations y seront "confrontées" et étudiées "pour bâtir "un modèle résiliant" pour le monde
du spectacle. 

Pour rappel, aucun cas de contamination n'avait été relevé après un concert-test debout de 500 personnes masquées en décembre à Barcelone.

Trop tard pour les festivals d'été

Aurélie Hannedouche estime que "les résultats des concerts de Marseille et Paris arriveront trop tard pour les festivals d'été qui doivent prendre leur décision maintenant". 

Une réunion est prévue à ce sujet jeudi avec Mme Bachelot. "La ministre devra répondre a minima à deux questions pour les festivals d'été: oui ou non pour les concerts debout; oui ou non pour les grandes jauges", souligne-telle.

Le festival Solidays, prévu en juin, a d'ores et déjà jeté l'éponge, pour la deuxième année consécutive.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société