Covid : "craquage général", 200 personnes dispersées lors d’un apéro géant à Marseille

Jeudi en fin d'après-midi la police a dispersé deux rassemblements à Marseille. Les deux se sont déroulés dans le 7e arrondissement : quartier Saint-Victor ainsi qu'au Vallon des Auffes où plusieurs centaines de personnes se sont regroupées pour boire l'apéritif dehors en fin de journée. 

Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblés pour boire l'apéritif au soleil en fin de journée dans le 7e arrondissement de Marseille.
Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblés pour boire l'apéritif au soleil en fin de journée dans le 7e arrondissement de Marseille. © DR

Plusieurs centaines de jeunes gens profitaient du coucher de soleil, boissons en main, près de l'abbaye Saint-Victor dans le 7e arrondissement, jeudi en fin d'après-midi. Lorsque la police est venue les disperser dans le calme, notamment ceux de la compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI). 

Quatre procès-verbaux ont été dressés, mais la dispersion de cette apéritif improvisé en plein air s'est déroulée dans le calme.  

Dans le même temps, un kilomètre plus loin, une file de personnes se pressait devant un restaurant qui proposait de la vente à emporter au Vallon des Auffes, dans le 7e arrondissement également. Le lieu est bien connu des Marseillais et plus encore, rendez-vous incontournable des soirées d'été. 

La police est intervenue également pour disperser la centaine de personnes présentes. Venue, elle aussi profiter de la lumière du soir en cette fin de journée ensoleillée. Et là encore, la dispersion s'est déroulée dans le calme et avec le sourire. 

La maire du 1er secteur de Marseille Sophie Camard s'interroge. "Faut-il attaquer ou faire un constat de craquage général, allez courage. Tous avec un masque et les gestes barrières", indique l'élue sur Twitter. 

L'année dernière à l'occasion du déconfinement au mois de mai nous relations la tenue de ces nombreux "apéros sauvages" qui agaçaient notamment les riverains.

Alors que le prochain week-end s'annonce estival partout en France, avec des températures de plus en plus douces, ces évènements tendent à se multiplier. Les autorités promettent des opérations de contrôle et cette fois un peu plus de sévérité.  

De son côté, en marge du premier jour du conseil Européen, Emmanuel Macron a annoncé hier soir que  "des nouvelles mesures seraient à prendre, tous ensemble" contre l'épidémie de Covid-19. 

"Ces semaines qui viennent seront difficiles", a-t-il reconnu en allusion à la forte dégradation de la situation sanitaire en France, mais "nous prendrons toutes les mesures utiles en temps et en heure". 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
confinement : envie d'évasion santé société covid-19 jeunesse famille