REPLAY. D’une rive à l’autre, enquête et témoignages inédits à Marseille 60 ans après l’indépendance de l’Algérie

Publié le Mis à jour le

18 mars 1962, les accords d'Evian mettent fin à la guerre entre l'Algérie et la France. 60 ans après, un fossé mémoriel persiste entre les deux pays. Rencontres à Marseille, une ville devenue terre d'asile.

Revoir l'émission

Terre d'accueil pour des milliers d'ouvriers algériens, de pieds-noirs et de Harkis, Marseille s'est construite sur ces histoires franco-algériennes multiples et souvent douloureuses.

Les reportages :

  • Chibanis, l’éternel tiraillement

Un reportage de 24 minutes de Sonia Boujamaa, Karen Cassuto et Alice Panouillot

Ce sont des témoignages rares que vous allez entendre, ceux de chibanis, ces algériens qui ont laissé leur famille au bled pour venir travailler en France, parfois même avant l’indépendance. Ils parlent peu de leur vie faite de solitude et d’exil, eux qui se sentent étrangers des deux côtés de la Méditerranée. Des hommes qui ont passé leur vie à travailler.

Aujourd’hui retraités, les chibanis, littéralement des hommes aux cheveux blancs, continuent d’errer entre deux rives.

 

  • Mémoires trouées

Un reportage de 14 minutes de Marie-Agnès Peleran, Sylvie Garat et Philippe Hervé

Ils s’appellent Linda, Valentin, Farid, Gabrielle, ou Naheel…Leurs grands-parents ont vécu la guerre d’Algérie, des différents côtés du conflit. Ils étaient pied-noir, Harkis, militants indépendantistes. Parfois, ils ont raconté. Le plus souvent, ils se sont tus ou se sont contentés d’anecdotes éparses. Comment leurs petits-enfants vivent-ils aujourd’hui avec le poids de cette histoire, de ces mémoires ? Cette 3e génération a-t-elle pris suffisamment de distance pour, 60 ans après, porter un regard apaisé sur ce conflit, ou en sent elle encore peser le poids sur ses épaules ?

 

  • De l’Algérie vers Marseille

Un reportage de 3 minutes d'Estelle Mathieu et Franz Ventura

« La valise ou le cercueil » : c’est ainsi que les pieds-noirs d’Algérie résumaient le choix qui n’en était pas un pour eux en 1962. Partir ou mourir. Des bateaux pleins à craquer ont alors accosté à Marseille. Les pieds-noirs chassés d’Algérie, les harkis considérés comme des traitres dans leur pays, mais accueillis en France comme des étrangers. Une histoire racontée sur des images d’archive.

Les invités :

Il n’a que 3 mois lorsque ses parents décident de quitter l’Algérie, 7 ans avant l’indépendance… Mais il va y retourner régulièrement, pour raconter, par la bande dessinée, les liens compliqués entre les deux pays, depuis la colonisation….Fin aout, il a été invité par Emmanuel Macron à la visite officielle en Algérie du Président français.  

Cette sociologue dirige l’association Ancrages, qui travaille sur l’histoire et les mémoires des migrations dans la cité phocéenne.

"60 ans d’indépendance de l’Algérie…d’une rive à l’autre" dans #EnquêtesdeRégion, une émission des rédactions de France 3 Côte d'Azur et France 3 Provence-Alpes.

Présentation : Nathalie Layani

Coordinateur éditorial : Hugues Nicolas

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité