Déconfinement : Marius et César, les deux robots anti coronavirus des marins pompiers de Marseille

Les marins-pompiers de Marseille vont mettre en service deux robots dont la mission et les équipements ont été adaptés à la désinfection des lieux contaminés par le Covid-19. Les deux beaux bébés de 500 kg chacun ont été baptisés du nom des célèbres héros marseillais de Marcel Pagnol.

Marius, l'un des deux robots anti coronavirus du Bataillon des marins pompiers de Marseille.
Marius, l'un des deux robots anti coronavirus du Bataillon des marins pompiers de Marseille. © BMPM
Les robots modulables avaient été commandés par le bataillon des marins-pompiers de Marseille (BMPM) pour faciliter les opérations de reconnaissance et de lutte contre les incendies.

Lutte contre le coronavirus oblige, ils ont été adaptés afin de mener des opérations de désinfection d’espaces clos dans la ville de Marseille, leur nouvelle "mission prioritaire", explique-t-on au BMPM.

Ce matériel de pointe, ce sont "deux robots de 500 kg sur chenilles, propulsés par des moteurs électriques alimentés par batteries" et pilotés par des téléopérateurs.

Pour leur mission Covid-19, Marius et César porteront chacun, selon le BMPM, "une cuve de 50 litres munie de 12 pulvérisateurs, remplie de solution désinfectante à base d’eau de Javel, d’iodophores et d’éthanol permettant de traiter une surface de 20 000 m2".

A la demande de la Ville de Marseille des locaux pourront être désinfectés en "deux heures, deux heures et demi" explique-t-on au BMPM.

"4% des sites inspectés sont contaminés"

Cette mission Appui Robotique, constitue la nouvelle "équipe opérationnelle spécialisée" des marins-pompiers de Marseille.

Les robots doivent permettre d’augmenter l’efficacité de l’unité, tout en limitant l’exposition des effectifs des marins-pompiers initialement au risque d’incendie, et désormais aux dangers liés au Covid-19. La mission de Marius et César vient d’ailleurs compléter l’opération COMETE (Covid Marseille Environment Testing & Expertise) menée depuis le début de l’épidémie par les marins-pompiers pour détecter des traces de coronavirus dans les espaces publics.

Une mission d'autant plus importante que d’après le BMPM, 4% des locaux inspectés ont révélé la présence du virus.

Marius et César, robots multifonction réactifs

Le duo technologique sera utilisé en priorité pour la "remise en route urgente de sites contaminés, garages, stations de métro, centres logistiques, écoles".

A la base, ces deux robots de pointe, fabriqués à La Rochelle, peuvent intervenir pour des missions de reconnaissance ou de lutte contre les incendies dans des lieux inaccessibles, équipés au besoin de caméras, ou de lances à incendie.
Marius, l'un des deux robots anti coronavirus des marins pompiers de Marseille, en pleine opération de désinfection.
Marius, l'un des deux robots anti coronavirus des marins pompiers de Marseille, en pleine opération de désinfection. © BMPM
Cet équipement peut aussi être utilisé dans le transport de matériel, là encore dans des zones à risque. Mais avant même leur prise de service à Marseille, leur mission et leurs équipements ont été adaptés à la crise du Covid-19.

Marius et César, les nouveaux héros marseillais, devraient être mis en service dans les prochains jours.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter