VIDEO. Fusillades meurtrières à Marseille : "Quatre personnes ont été interpellées", annonce la procureure de la République

Alors que trois personnes ont été abattues, dans la nuit de dimanche à lundi dans la cité phocéenne, la procureure de la République fait le point sur l'enquête.

Une enquête qui s'annonce compliquée. La procureure de Marseille tient une conférence de presse, lundi 3 avril, après la mort de trois personnes au cours de fusillades qui ont eu lieu dans la nuit du dimanche à lundi dans la cité phocéenne. Des règlements de comptes sur fond de trafic de drogue qui endeuillent la ville depuis le début de l'année avec 13 morts.

Ce direct est maintenant terminé. Merci de l'avoir suivi avec France 3 Provence-Alpes.

18 h 15 : "Ce qui nous inquiète, c’est le rajeunissement des victimes"

La moyenne des victimes était avant de 27 ans, explique la procureure. En septembre, cette moyenne est passée à 23 ans. "Avec ces jeunes victimes, l’âge va probablement descendre un peu plus", s'inquiète Dominique Laurens.

durée de la vidéo : 00h28mn02s
Alors que trois personnes ont été abattues, dans la nuit de dimanche à lundi dans la cité phocéenne, la procureure de la République fait le point sur l'enquête. ©FTV
  • 18 h 08 : la police judiciaire est saisie dans trois affaires

La police judiciaire a été saisie sur les trois fusillades de la nuit pour "assassinats en bande organisée", "tentatives d’assassinats en bande organisée" et "association de malfaiteurs", précise Dominique Laurens.

  • 18 h 03 : quatre personnes interpellées, selon la procureure

La procureure de la République Dominique Laurens explique au cours de sa conférence de presse que 4 personnes avaient été interpellées devant un magasin alimentaire de la cité Félix-Pyat, dans le 3e arrondissement.

  • 17 h 30 : la conférence de presse de la procureure de Marseille

La procureure de la République organise un point presse pour livrer les derniers éléments de l'enquête après les fusillades meurtrières de la nuit.

Elle confirme le décès de trois personnes et recense 12 blessés.

Quatre jeunes hommes ont été interpellés dans le cadre de cette affaire, devant un magasin alimentaire de la cité Félix-Pyat, dans le 3e arrondissement. Tous sont blessés, mais leur pronostic vital n'est pas engagé. Les gardes à vue sont en cours.

  • 14 h 57 : la "peur" règne chez les habitants des quartiers touchés par ces violences

"On a peur... C'est pour ça qu'on ne veut pas être filmés." Les habitants des quartiers qui ont été touchés par ces fusillades sont encore sous le choc. Interrogés par les équipes de France 3 Provence-Alpes, ils ont confié leur désespoir face à cette situation. "J'ai peur puisque finalement, on ne peut plus sortir le soir...", lance l'un deux.

durée de la vidéo : 00h00mn19s
Les habitants témoignent ©LAURE BOURGOIN / FTV
  • 14 h 30 : rassemblement des familles au Castellas

A la cité du Castellas (15e) où 2 hommes âgés de 21 ans et 23 ans sont morts dans la nuit de dimanche à lundi, un rassemblement est organisé par les familles de victimes, constate La Marseillaise. "Elles exigent des moyens pénaux et policiers, matériels et humains pour stopper le massacre", explique le quotidien.

  • 11 h 00 : treize morts depuis le début de l'année

Après une année 2022 déjà très sombre avec 32 victimes d'homicides, la guerre des stupéfiants a déjà fait 13 morts en trois mois à Marseille selon le décompte de France 3 Provence-Alpes.

  • 10 h 25 : le parquet tiendra une conférence de presse en fin de journée

Après cette nouvelle nuit de violence, le parquet de Marseille a indiqué qu'il tiendra une conférence de presse à 17 h 30. L'occasion de faire un point sur l'enquête qui a été lancée.

  • 10 h 05 : un rassemblement citoyen organisé à Marseille dans l'après-midi

Ils n'en peuvent plus de ces violences quotidiennes. Un rassemblement citoyen lancé à l’appel d'un collectif de familles de victimes est organisé à 14 heures dans le 14e arrondissement de la ville.

  • 8 h 25 : pas de liens encore établis entre ces trois fusillades

Selon les premiers éléments de l'enquête, Il est trop tôt pour savoir si ces règlements de comptes liés aux trafics de drogue sont reliés entre eux. Ces nouveaux homicides portent à 13 le nombre de personnes qui ont été tuées par balle depuis le début de l'année dans la cité phocéenne, selon un décompte de l'AFP, sur fond de trafic de  drogue.

  • 7 h 32 : des mineurs parmi les victimes 

Deux des personnes mortes au cours de ces fusillades sont âgées d'une vingtaine d'années, la troisième est un adolescent de 16 ans. Et parmi les deux blessés au pronostic vital engagé figure un adolescent de 15 ans, de source policière. 

  • 7 h 00 : trois morts et huit blessés au cours de fusillades

Au moins trois personnes sont mortes et trois autres sont entre la vie et la mort, touchées dans trois fusillades dans la nuit du dimanche 2 au lundi 3 avril, dans les quartiers populaires du nord de Marseille, rongés par le trafic de drogue, selon la police.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité