REPLAY. Mort de Bernard Tapie, hommage au boss de Marseille

Publié le Mis à jour le
Écrit par Grégoire Bézie
Mort de Bernard Tapie. Les marseillais se rassemblent autour du portrait du boss de Marseille dressé pour l'occasion devant le stade Vélodrome
Mort de Bernard Tapie. Les marseillais se rassemblent autour du portrait du boss de Marseille dressé pour l'occasion devant le stade Vélodrome © CLEMENT MAHOUDEAU / AFP

L'homme d'affaires vient de mourir à l'âge de 78 ans à Paris. Bernard Tapie était atteint d'un double cancer de l'estomac et l'œsophage contre lequel il se battait depuis trois ans. Avec Marseille, Bernard Tapie s’était trouvé une ville à sa mesure. Edition spéciale, hommage au boss de Marseille.

Très affaibli, l'ancien président de l'Olympique de Marseille avait dû être à nouveau hospitalisé fin mai suite à l'apparition de nouvelles tumeurs. 

Voir l'édition spéciale Bernard Tapie

durée de la vidéo: 01 h 17 min 08
Mort de Bernard Tapie, l'édition spéciale à 17h55

Avec Marseille, Bernard Tapie s’était trouvé une ville à sa mesure. Belle et rebelle, capable du meilleur et du pire. Adorée et détestée. Les supporters de l’OM, eux, avaient trouvé en lui, un dirigeant capable de porter leurs rêves de gloire.

Quand il vient à Marseille en 1986 pour diriger le club à l’appel du maire socialiste Gaston Defferre, Bernard Tapie est connu comme un "sauveur d’entreprises".

Tout lui réussit. Il fait partie des personnalités préférées des Français, il est même élu l’homme le plus séduisant après Alain Delon aux yeux des Françaises… 

Enrichi sur le dos de sociétés en difficulté, l’ancien vendeur de téléviseurs savoure son statut de nouveau riche, prenant plaisir à étaler sa fortune. Un hôtel particulier à Paris, un jet privé, une maison à Saint-Tropez, et le Phocéa, le plus grand voilier du monde.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.