Drame de la rue d'Aubagne : Julien Ruas, ancien élu de la ville de Marseille, est mis en examen

Le syndic de copropriété Liautard est également mis en examen dans cette procédure. Huit personnes avaient trouvé la mort dans l'écroulement des immeubles situés dans l'hyper-centre de la ville.
Un trou à la place des deux immeubles effondrés, au 63 et 65 rue d'Aubagne
Un trou à la place des deux immeubles effondrés, au 63 et 65 rue d'Aubagne © GERARD JULIEN / AFP
L'enquête progresse dans le drame de la rue d'Aubagne. Julien Ruas, ex-adjoint de l'ancien maire de Marseille Jean-Claude Gaudin et un syndic de copropriété ont été mis en examen dans l'enquête ouverte après l'effondrement de deux immeubles qui avait fait huit morts à Marseille en novembre 2018, a-t-on appris jeudi 19 novembre auprès du parquet. 

Julien Ruas était notamment chargé de la prévention et la gestion des risques dans l'équipe du maire LR de Marseille à l'époque des faits. Le cabinet Liautard était quant à lui le syndic de la copropriété du 65 rue d'Aubagne, le seul des deux immeubles qui était occupé au moment de la catastrophe. Contacté par l'AFP, Julien Ruas n'a pas réagi dans l'immédiat.

Leurs mises en examen surviennent dans le cadre d'une information judiciaire ouverte notamment pour homicides et blessures involontaires et mise en danger de la vie d'autrui, et succèdent à celle du bailleur social Marseille Habitat. Cette société d'économie mixte de la ville de Marseille était propriétaire du deuxième immeuble qui s'est effondré, sis au 63 de la rue d'Aubagne et dont l'accès avait été condamné en 2017.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement insalubre logement société justice