Marseille : écoles, collèges, lycées, les enseignants en grève contre le projet de loi Blanquer

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ludovic Moreau
A Marseille, les enseignants sont en grève ce jeudi 4 avril contre le projet de loi Blanquer
A Marseille, les enseignants sont en grève ce jeudi 4 avril contre le projet de loi Blanquer © V. LORIQUET / France 3 Provence-Alpes

Sept syndicats ont appelé les enseignants à se mettre en grève, ce jeudi 4 avril. Ils protestent contre le projet de loi Blanquer et la réforme des lycées. Des perturbations sont à prévoir dans les établissements scolaires.

Après les manifestations du 30 mars, les enseignants redescendent une nouvelle fois dans la rue, ce jeudi 4 avril. A Marseille, un rassemblement est prévu ce matin, à 10h30, sur le Vieux Port.

Sept syndicats ont appelé les enseignants à cesser le travail. Ils protestent contre le projet de loi Blanquer et la réforme des lycées. Ce projet a déjà été voté par l'Assemblée nationale en février dernier. Il doit être présenté devant le Sénat, au mois de mai.

Les établissements publics locaux d'enseignement des savoirs fondamentaux (EPSF)

De nombreux points du projet de loi Blanquer inquiètent les enseignants parmi lesquels la création d'établissements publics locaux d'enseignement des savoirs fondamentaux (EPSF). Il s'agit d'associer des classes d'un collège et une ou plusieurs écoles primaires situées dans le même secteur de recrutement. Ces établissements seront dirigés par un chef d'établissement unique pour collège et école.
Les syndicats considèrent qu'il s'agit d'une mise sous tutelle des écoles et la disparition des directeurs d'école. Dans une lettre adressée à ces directeurs, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education Nationale, veut les rassurer et garantit le maintien de leur fonction.

Les enseignants demandent aussi le retrait du projet ORE (Parcoursup), ainsi que le retrait de la réforme du bac, des lycées professionnels et généraux.

Cours perturbés

Aujourd'hui, de fortes perturbations sont à prévoir dans les établissements scolaires. A l'école, de nombreux enfants seront amenés à rester chez eux ou mis en répartition.

Dans les collèges et lycées, de nombreux cours seront annulés. Difficile de mesurer pour le moment l'ampleur de la mobilisation, dans les écoles, le syndicat SNUipp, premier syndicat dans le primaire, évoque 30 % de grévistes au niveau national.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.