Émeutes après la mort de Nahel : deux policiers en dehors de leur service violemment agressés à Marseille dans la nuit de jeudi à vendredi

Les deux hommes ont été sérieusement blessés et transportés à l'hôpital.

Une scène d'une rare violence. Deux policiers, qui étaient hors service, ont été passés à tabac et sérieusement blessés à Marseille, dans la nuit du jeudi 29 au vendredi 30 juin, au cours des émeutes liées à la mort de Nahel, a appris France 3 Provence-Alpes de source judiciaire, confirmant une information de La Provence. Une attaque violente qui a été en partie filmée et diffusée sur les réseaux sociaux.

L’un des policiers présente une fracture du plancher orbital et a été atteint d’un coup de couteau au poignet, précise la procueure de Marseille de Marseille dans un communiqué, précisant qu'il n’est plus hospitalisé. Le second policier a été victime, lui, d’un traumatisme crânien et a été à nouveau hospitalisé à l’issue de son examen après avoir fait un malaise.

"On est pris pour cible"

Les deux hommes ont été attaqués par un groupe d'individus qui avaient reconnu l'un des deux policiers alors qu'ils quittaient le centre-ville en voiture, dans une rue du 1er arrondissement de la cité phocéenne. "Ces deux agents de la police judiciaire qui ont été reconnus et attaqués par une vingtaine de jeunes hier, ça devient très inquiétant pour nous", souligne auprès de France 3 Provence-Alpes Bruno Bartoccetti, du syndicat Unité SGP Police pour la zone Sud.

Selon lui, 20 policiers ont été blessés dans la nuit de jeudi à vendredi dans les Bouches-du-Rhône, dont 12 à Marseille. "Forcément, dans nos rangs, il y a beaucoup d'inquiétude, on est pris pour cibles", regrette-t-il.

Une enquête a été ouverte par le parquet de Marseille et confiée à la police judiciaire. Pour faire face à de potentielles nouvelles violences dans la nuit de vendredi à samedi, la préfecture de police a annoncé plusieurs mesures comme la fin des transports en commun à partir de 19 heures.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité