• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Entreprise solidaire : les lecteurs investissent dans Marsactu

Marsactu existe depuis 8 ans, et revendique son indépendance .
Marsactu existe depuis 8 ans, et revendique son indépendance .

L'année commence bien pour Marsactu qui a réussi son augmentation de capital et sauve ainsi son journal. Médiapart et 44 lecteurs investissent dans ce titre indépendant qui réunit ainsi 121 000 euros.

Par Laure Bolmont

C'est aujourd'hui une pionnière : parmi les toutes premières entreprises solidaires de presse. Marsactu est devenu en 8 ans d'existence le principal journal en ligne indépendant sur la métropole de Marseille, refusant la publicité et les financements des collectivités locales. En 2015, 45 000 € avait déjà été récoltés au travers d'une opération de crowdfunding, permettant le sauvetage de cette équipe de 7 personnes et de son titre. Cette nouvelle levée de fond devrait lui permettre de continuer à se développer.  Avec l'entrée de Médiapart et de 44 lecteurs au capital, l'objectif est désormais d’atteindre la barre des 5000 abonnés à l’horizon fin 2019.

 

Entreprise Solidaire de Presse

Avec cette ouverture du capital, Marsactu est le premier média à utiliser le statut d’entreprise solidaire de presse, qui permet de favoriser l’investissement des lecteurs dans leur journal et ainsi de renforcer son indépendance. Entré en vigueur en avril 2015, le statut d’entreprise solidaire de presse d’information (ESPI), inspiré de l’économie sociale et solidaire, suppose de réinvestir dans l’entreprise au moins 70 % des bénéfices annuels et interdit toute prise de participation par un tiers. Les avantages fiscaux pour les particuliers qui investissent dans ces entreprises sont plus importants: 50 % du montant de la souscription peut être déduit de l’impôt sur le revenu. 
En parallèle, pour inclure tous ses lecteurs à l’initiative, Marsactu propose de faire un don via Okpal, en une seule fois, ou tous les mois en forme d’«abonnement de soutien».

Sur le même sujet

P. Allemand, conseiller municipal PS à Nice(06)

Les + Lus