Foire de Marseille : les économies d'énergie au cœur des préoccupations

Publié le

L'économie d'énergie est une des problématiques des vendeurs et visiteurs de la Foire de Marseille. Près de quarante exposants sont venus présenter leurs offres.

Tout savoir sur la course Marseille-Cassis : Course Marseille-Cassis 2022

L'économie d'énergie préoccupe de plus en plus les Français. La Foire internationale de Marseille l'a bien compris et a invité, cette année, plus d'exposants travaillant sur cette problématique. Une quarantaine de commerciaux du secteur ont installé leurs stands.

"On a eu une forte demande. Les gens savent que les factures vont augmenter, ils pensent à anticiper", explique Marc Boffredo, un des organisateurs de la Foire. 

Un radiateur hybride solaire

Pour cette raison, un exposant inédit a été invité. Toussaint Cumbo a créé un radiateur hybride solaire. Aujourd'hui, il est le seul au monde à fabriquer ce système. Ce chauffage est relié à un panneau solaire thermique photovoltaïque fournissant de l'eau chaude et assurant aussi la production électrique du logement.

"C'est écologique, ça marche avec le soleil et il n'y a jamais de panne. On propose une facture à 0 €", précise Toussaint Cumbo. "La seule énergie gratuite, c'est le solaire, pourquoi s'en priver ?", renchérit-il.

Les consommateurs souhaitent baisser le montant de leur facture d'électricité et de gaz à la fin du mois. Les équipements spécialisés en économie d'énergie offrent cette possibilité. "Quand vous touchez au portefeuille des gens, ils cherchent des solutions", confirme Robert Marchand, commercial chez Photen Market, spécialiste des énergies vertes.

"On souhaite faire des économies d'argent. Le prix du fioul ne s'arrange pas", précise Patrick Chapusot, 73 ans, venu changer sa chaudière au fioul, bientôt obsolète et onéreuse, pour une pompe à chaleur.

Je voudrais bien qu'on me mette noir sur blanc ce que ça va me coûter.

Jeanine Chapusot, une cliente à la Foire.

Il faut débourser, en revanche, quelques milliers d'euros pour pouvoir équiper son logement en énergie verte, tout dépend des revenus des consommateurs et de la superficie du logement. "La clientèle est âgée de 45 à 70 ans. Il n'y a pas beaucoup de jeunes parce qu'ils manquent de moyens", affirme Toussaint Cumbo.

Certains clients sont réticents, malgré les promesses des différentes offres. Ils doutent du retour sur l'investissement. "Je voudrais bien qu'on me mette noir sur blanc ce que ça va me coûter. Si ça me rapporte que 20 € par mois, ça ne m'intéresse pas", rapporte Jeanine Chapusot, une septuagénaire et cliente à la Foire.

Il y a des gens qui, face au pouvoir d'achat, se retrouvent dans une précarité énergétique.

Robert Marchand, commercial chez Photen Market

Pour Robert Marchand, exposant chez Photen Market, augmenter les prix du gaz et de l'électricité revient à mettre les Français dans l'insécurité : "Avant, la préoccupation c'était les vacances. Maintenant, c'est de savoir comment se chauffer. Il y a des gens qui, face au pouvoir d'achat, se retrouvent dans une précarité énergétique. Des retraités, par exemple, sont dans l'obligation de se chauffer à 19°."

Une conscience écologique en second plan

Les clients de la Foire sont peu nombreux à être intéressés par des équipements spécialisés en énergie verte pour des questions d'écologie. Mais il y a toutefois des exceptions. C'est notamment le cas de Chantal et Dominique Thomasi. Pour ces deux retraités habitant à Pélissanne, transformer leur ballon d'eau chaude en chauffe-eau thermodynamique contribue à leur prise de conscience écologique.

"Tout ce qui est écologique nous intéresse, on prend conscience qu'il faut changer notre façon de consommer. On a fait assez de mal comme ça. Maintenant, il faut qu'on rentre dans les rails", affirment-t-ils avec détermination. D'autant plus qu'être équipés d'un chauffe-eau thermodynamique permet de faire jusqu'à 75 % d'économie d'énergie.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité