Foot : on vous explique pourquoi la rumeur d’une vente de l’OM à l’Arabie saoudite redémarre en trombe

Ce n'est pas la première rumeur à circuler sur un potentiel rachat du club marseillais par l'Arabie Saoudite. Un énième bruit de couloir, sans réelle portée. Rien n'a été acté.

Elle circule chaque année et inonde les réseaux sociaux de débats passionnés des supporters de l'OM. La rumeur d'une nouvelle offre de rachat du club olympien aurait été faite par l'Arabie saoudite, à son propriétaire, Franck McCourt. L'enveloppe pharamineuse pour ce rachat, 200 millions d'euros, "pourrait faire céder l'homme d'affaires américain", selon plusieurs médias sportifs, dont Le 10 sport.

La rumeur a pris son envol sur le plateau de RMC. L'animateur Roland Courbis a évoqué pour source l'ancien candidat à la présidence de la Fédération Française de Football, Michel Moulin. À la suite, le journaliste français Bertrand Borie, relance cette rumeur en direct sur la chaîne d'information israélienne I24 News.

Il y explique qu'une précédente offre formulée à Franck McCourt avait été rejetée en 2020, mais la somme en jeu pourrait relancer la réflexion, pour l'actuel propriétaire du club olympien. 

Pas de confirmation de l'OM

Pour l'instant, le président du club Pablo Longoria ne s'est pas exprimé à ce sujet, et notamment lors de la dernière conférence de presse, lundi 5 juin. L'Espagnol y présentait le bilan général du club en fin de saison. Du mercato à l'agression du petit Kenzo à Ajaccio, Pablo Longoria n'a évoqué aucune offre de rachat en cours. Au contraire, "Le club devrait revenir à l'équilibre rapidement, selon son président. La Ligue 1 en CVC et les droits télévisés permettraient d'atteindre un nouveau cycle en 2024", a-t-il ajouté. 

Les prochains défis soulevés par Pablo Longoria, concernent le prochain entraîneur du club olympien après le départ d'Igor Tudor. Le Croate a officiellement annoncé quitter le club, après un an sur les bancs de l'OM. Le club termine la saison en se classant 3ème en Ligue 1, une place de moins qu'en 2022. L'OM accuse le coup, avec trois matches perdus contre Lille, Lens et Brest, pour cette fin de saison.

Plusieurs annonces qui n'ont jamais eu lieu

Les rumeurs de rachat vont bon train dans la cité phocéenne. Le journaliste sportif Daniel Riolo donnait récemment son pronostic dans l'After Foot sur RMC : "Le seul acheteur potentiel, c'est le milliardaire franco-libanais Rodolphe Saadé qui possède déjà le port de Marseille et le journal La Provence (PDG de la CMA CGM, principal sponsor de l'OM, ndlr)". Rodolphe Saadé s'était plusieurs fois exprimé à ce sujet, notamment sur France Inter : "Il s'agit d'un partenariat stratégique en tant que sponsor du club". Rien n'a été acté depuis. 

En 2021, le prince saoudien Al-Walid Ben Talal était pressenti pour reprendre le club, ainsi que le stade Vélodrome. Des soupçons aussitôt démentis par son propriétaire.

En réalité, l'Arabie saoudite, via son plan Vision 2030, veut renforcer son lien avec l'Occident, et cela passe notamment par le ballon rond. La perspective d'acquérir des clubs et certains joueurs auréolés de succès, à coups de sommes excessives, se profilent à Riyad. En toile de fond, une rivalité avec le Qatar, détenteur du club du Paris Saint-Germain, par son émir Hamad ben Khalifa al-Thani. Bingo pour l'Arabie saoudite, avec Karim Benzema. L'attaquant français vient de s'engager pour les trois les prochaines années avec Al-Ittihad, selon l'AFP qui cite une source interne au club saoudien basé à Djeddah.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité