France/35e journée - Marseille laisse Lyon filer devant

Match nul (1-1) pour la 35e Journée du Championnat de France / © Photo Jean-François Monier/AFP
Match nul (1-1) pour la 35e Journée du Championnat de France / © Photo Jean-François Monier/AFP

Mauvaise opération pour les Marseillais dimanche, lors de la 35e journée du Championnat de France. Face à Angers, l'OM n'a consacré qu'un nul (1-1), ce qui profite à Lyon. L'OL est désormais le mieux placé pour se qualifier directement en Ligue des Champions.

Par Avec AFP

La lutte est intense pour la deuxième place du Championnat de France. Comme la veille pour Monaco, Marseille a fait une mauvaise opération face à Angers dimanche par un nul (1-1), ce qui profite à Lyon, désormais le mieux placé pour la qualification directe en Ligue des champions.
Le PSG, lui, s'est fait peur, en étant mené 2-0 par Guingamp jusqu'à un quart d'heure du terme, sur des buts de Blas et Briand. Mais un doublé de Cavani (75e s.p., 82e) a permis au club de la capitale d'y rester invaincu depuis 41 matches en championnat.
Mais l'enjeu le plus brûlant se situe à l'étage juste en-dessous, dans la lutte pour les accessits à la C1. Et à ce jeu, l'OM a sans doute payé ses efforts déployés jeudi contre Salzbourg en demi-finale d'Europa League (2-0), quand il s'était approché de la finale prévue à... Lyon. Le club du sud reste 4e mais a désormais deux points de retard sur l'OL, et toujours un sur Monaco.
Thauvin avait ouvert le score dès la 3e minute, sur penalty (son 20e but en L1), mais la forte pression d'Angers a fini par déboucher sur une égalisation de son capitaine Traoré en fin de partie (79e), pour un nul somme toute logique.

Une réunion Le Graët-Aulas-Eyraud ? 

En marge de cette 35e journée, le conflit entre les Lyon et Marseille, relancé dans la semaine par les suites disciplinaires au houleux OM-OL (2-3) de mars, a connu de nouveaux développements dimanche tout en baissant d'un ton.
Le président de la Fédération (FFF) Noël Le Graët "m'a dit qu'il allait nous réunir avec Jacques-Henri Eyraud", a annoncé Jean-Michel Aulas, le président de l'OL (par ailleurs membre du comité exécutif de la FFF), qui a en outre l'intention d'appeler son homologue marseillais lundi.
Le mano a mano entre les trois prétendants au billet direct pour la C1 reprendra le week-end prochain, face à trois adversaires qui ont eux aussi quelque chose à jouer en cette fin de saison: Lyon face à Troyes visant le maintien (18e), Marseille contre Nice en course pour la petite Europe (7e), et Monaco sur le terrain de Caen, pas encore définitivement tiré d'affaire (15e).

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus