Gastronomie : 5 choses à savoir sur la cheffe Georgiana Viou, qui a décroché sa première étoile à Nîmes

Avant de s'installer dans le Gard en 2021, la cheffe béninoise du restaurant "Rouge" s'est fait connaître par sa cuisine goûteuse et généreuse à Marseille.

Une ovation, des larmes et une danse de joie. Révélée au grand public par un télécrochet culinaire diffusé sur TF1, Georgiana Viou a fait ce lundi 6 mars son entrée dans l’histoire de la gastronomie française en décrochant à 45 ans sa première étoile au Guide Michelin, à la tête du restaurant gastronomique "Rouge", au sein de l'hôtel Chouleur à Nîmes. 

"Aujourd'hui, c'est moi qui suis mise en avant mais en fait on est vraiment tous singuliers dans cet endroit, c'est peut-être ce qui fait finalement la magie de ce lieu", a-t-elle réagi en tout humilité, avant d'esquisser quelques pas de danse sur scène, lors la cérémonie à Strasbourg. Voila 5 choses à savoir sur le parcours atypique de la nouvelle cheffe étoilée. 

  • Marseillaise d'adoption

Née à Cotonou, Georgiana Viou a quitté le Bénin à 22 ans pour la France avec le projet de devenir interprète de conférence. Après avoir obtenu sa licence en Littérature et Civilisations étrangères à la Sorbonne, elle décroche un premier job dans une agence de communication mais la Méditerranée lui inspire d'autres projets. 

 "Marseille m'a tout apporté", se souvient-elle. Elle est autodidacte en cuisine, elle a 35 ans et est mère de trois enfants, mais elle croit en sa passion. Et son talent. Il lui ouvre les portes pour des stages dans de grandes maisons provençales et parisiennes, telles "la Villa Khariessa", "Itinéraires" ou "la Maison Kaiseki". "J'ai fait des stages à Paris et Marseille mais c'est à Marseille due je me suis posée".

En 2011, elle se sent prête pour se lancer.

  •  Elle ouvre son premier restaurant à Marseille

En 2011, les Marseillais découvrent sa cuisine méditerranéenne, teintée de touches béninoises dans son école de cuisine,  "Beaucoup se rappellent sûrement "l'Atelier de Georgiana" à la rue Saint-Jacques, tout a commencé là-bas," note la cheffe étoilée.

Georgiana Viou se décide à passer son CAP cuisine, en candidate libre. Elle ouvre ensuite son premier restaurant en 2015, "Chez Georgiana", un restaurant d'une vingtaine de couverts, moderne, simple et convivial, à deux pas du Palais de justice. Mais l'aventure tourne court, après un an d'existence, en février 2016, l'établissement tire le rideau "en raison de dissensions avec les investisseurs". 

  • Elle est découverte par "Master Chef"

Après avoir fait ses premiers pas télévisuels dans un Dîner presque parfait, Georgiana Viou s'est fait connaître du grand public en 2010, dans la première saison de Master Chef, un télécrochet culinaire réservé aux non professionnels. La cuisinière autodidacte termine parmi les finalistes. 

Douze ans plus tard, parée d'une renommée acquise à Marseille, elle revient dans la nouvelle version de l'émission diffusée sur France 2, comme jury aux côtés des chefs renommés Thierry Marx et Yves Camdeborde, l'un des ses mentors. 

    • Elle fait l'ouverture de "La Piscine" avec Florent Manaudou

    Déjà connue des gourmets et gourmands à Marseille, Georgiana Viou plonge dans l'aventure de "La Piscine", dont Florent Manaudou est co-propriétaire. Le restaurant "ambiance grand bain" avec ses mosaïques bleues ouvre ses portes en 2017, quai du port, avec vue imprenable sur la Bonne Mère. Il remplace "Le Crystal", rendez-vous des fêtards marseillais pendant plus d’une décennie sur le Vieux-Port. La cheffe met sa créativité au service.  

    • Elle est quatre fois récompensée 

    La self-made cheffe est récompensée par le Gault & Millau à deux reprises en quelques mois, avec deux toques décernées à son restaurant marseillais, il la sélectionne aussi, la même année, parmi les Jeunes Talents 2015.

    "Nîmes, c'est la rencontre avec Denis Allegrini qui m'a parlé de son projet que je trouvais génial et mon compagnon de l'époque qui a fini de me convaincre". 

    Elle prend les rênes du bar -restaurant "Rouge" à son ouverture en mai 2021, où elle propose une "cuisine méditerranéenne instinctive". A peine installée au piano, elle reçoit à l'automne le prestigieux trophée "Grand de Demain" 2022, décerné par le guide jaune.

    Le guide Michelin lui a décerné le 6 mars sa première étoile distinguant sa cuisine qui "enchante des assiettes créatives et goûteuses".