Immeubles effondrés à Marseille : des Marseillais ont rendu hommage aux huit victimes de la rue de Tivoli

Une centaine de personnes sont rendu hommage ce dimanche matin aux huit victimes décédées dans l'effondrement d'un immeuble, au 17 rue de Tivoli, la semaine dernière.

Nicole Gacon, 65 ans, vivait au rez-de-jardin, Anna Sinapi, 86 ans et Jacky Morand 83 ans, au rez-de-chaussée, Antoinette Vaccaro, 88 ans, au premier étage, Marion Blox, 31 ans, et Mickaël Lequeux, 29 ans, au deuxième, Jacques Praxy et Anne-Marie Praxy, 74 ans, au 3e et dernier étage.

Dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 avril, à 00 h 46, l'immeuble du 17 rue de Tivoli s'est effondré. Il a fallu quatre jours aux secours pour extraire tous les corps des décombres. Un hommage a été rendu aux huit victimes ce dimanche 16 avril à 11h30, à l'angle de la rue Eugène Pierre et de la rue Abbé de l'épée, dans le 5e arrondissement. 

Huit minutes de silence

Les participants, au nombre d'une centaine, ont déposé des bouquets de fleurs et des bougies devant la barrière de sécurité barrant l'accès au périmètre de sécurité entourant le lieu du drame. "Il y a des gens qui pleurent des êtres chers, des parents qui ont perdu leur enfant, des enfants qui ont perdu leurs enfants, c'est important d'être là pour essayer de leur apporter un peu de réconfort, c'est la seule chose que je puisse faire aujourd'hui", a témoigné un Marseillais venu du 11e arrondissement, au micro de nos journalistes Etienne Bonnot et Nicolas Chaix-Brian.

Des mots de soutien ainsi que des dessins ont également été accrochés aux barrières de sécurité, devant lesquelles 8 minutes de silence ont été observées en hommage aux huit personnes décédées.

L'initiative a été lancée par le collectif "Marseille en colère" qui regroupe les familles de victimes et les sinistrés de la catastrophe du 5 novembre 2018, rue d'Aubagne.

Près de 200 personnes ont été évacuées des immeubles de la rue de Tivoli et des rues alentours. Certaines ont pu regagner leur logement. Le maire de Marseille Benoît Payan a fait savoir sur Twitter que "le stade Vallier est toujours ouvert ce week-end pour accueillir et accompagner toutes les personnes évacuées suite au drame de la rue Tivoli. Le plan d’aide d’urgence et d’accompagnement, qui leur est dédié, reste également activé". 

Le maire de Marseille avait rendu un hommage aux victimes et aux secouristes lors du conseil municipal de vendredi.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité