Incendie en Corse, 120 pompiers du sud-est envoyés en renfort

Des renforts humains et aériens du Var, des Bouches-du-Rhône, des Alpes-de-Haute-Provence et du bataillon des marins pompiers de Marseille étaient attendus mercredi en Corse pour venir à bout d'un incendie qui a ravagé plus de 1.000 hectares de végétation depuis mardi.
Quelque 120 personnes issues des services d'incendie du sud-est de la France et du bataillon des marins pompiers de Marseille sont partis mardi soir du continent pour rejoindre l'île de Beauté afin de combattre ce feu qui a brûlé une surface estimée de 1.082 hectares de résineux et de gros maquis.

Parmi eux, deux colonnes constituées de 40 pompiers des Bouches-du-Rhône, et de 18 hommes du Bataillon des marins-pompiers de Marseille, sont parties en direction de la Corse. Un détachement d’intervention héliporté, groupe de pompiers spécialisés dans les interventions sur des secteurs difficiles d’accès et entraînés à travailler aux côtés des Hélicoptères bombardiers d’eau, a également été déployé.

Quatre avions bombardier d'eau et deux hélicoptères de la sécurité civile sont également attendus.Ces renforts viennent appuyer 200 pompiers et spécialistes du feu déjà à pied d'oeuvre sur le terrain.
 
"On a profité de l'accalmie du vent cette nuit, il n'y a pratiquement pas eu d'actions menées", a précisé mercredi matin le porte-parole du Codis.   La Corse avait été placée en vigilance orange mardi pour vents violents. Mercredi matin, la Corse ne fait plus l'objet de vigilance mais le vent soufflera fort encore sur le côtier. Des pointes à 80/100 km/h sont notamment attendues le matin, sur la côte est.

Au pic du passage de la tempête Hervé mardi, Météo France a notamment enregistré des rafales à 195,1 km/h sur le Cap corse (Haute-Corse) et à 169 km/h à La Chiappa
(Corse-du-Sud).
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers pompiers