Jul : le quotidien Libération décrypte le succès du rappeur de Marseille

Le rappeur Jul. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP
Le rappeur Jul. / © PHOTOPQR/LA PROVENCE/MAXPPP

Il remplit Bercy, vend des millions de disques et reste un inconnu pour de très nombreux Français. Libération décrypte le phénomène Jul dans un long portrait : "Jul en cinq actes". Une histoire marseillaise pour Julien Mari qui devient Jul en 2008.

Par Karine Bellifa

C'est l'histoire d'un Marseillais qui sort un album tous les six mois, un album qui devient à chaque fois disque d'or, de platine ou de diamant. Un jeune qui vient de remplir Bercy, c'était hier soir. L'histoire d'un rappeur qui a ses détracteurs, ses fans et toute une frange de la population qui ne comprend pas le phènomène Jul et reste hermétique à sa musique.

Un an de négociations

Le quotidien Libération a décidé de percer le mystère, d'expliquer ce phénomène à ses lecteurs. Le portrait est titré "Jul en cinq actes". Il a fallu un an de négociations avec l'entourage du rappeur pour obtenir une interview. Le journaliste raconte : "L’homme nous serre la main, sourit chaleureusement. Il porte une veste de survêtement noire sur laquelle est imprimé le blason du label qu’il a fondé, D’Or et de Platine." Et il ajoute : 

Il ne semble pas stressé, il n'a pas l'air non plus d'être le garçon terriblement timide que l’on nous a décrit.

Jul condamné apres une conduite sous emprise du cannabis / © THOMAS SAMSON / AFP
Jul condamné apres une conduite sous emprise du cannabis / © THOMAS SAMSON / AFP

Ses débuts 

Libération retrace les débuts du rappeur, en 2008 : "il se filme dans son quartier avec ses amis et pose avec un fort accent marseillais sous le nom de Juliano 135.

Julien Mari a la dégaine d’un jeune lycéen de cette époque : survêtement et cheveux mi-plaqués mi-hérissés.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus