Marseille : Julien Cazarre insulte la Bonne Mère et déclenche la colère des supporters de l'OM

Confiné chez lui, Julien Cazarre a porté untee-shirt insultant la Bonne Mère pour participer au live d'un média marseillais sur l'OM. / © Capture d'écran
Confiné chez lui, Julien Cazarre a porté untee-shirt insultant la Bonne Mère pour participer au live d'un média marseillais sur l'OM. / © Capture d'écran

Comédien, humoriste, chroniqueur à RMC et fervent supporter du PSG, Julien Cazarre a arboré un tee-shirt insultant la Bonne-Mère au cours d'un live organisé mardi par le média en ligne le Phocéen. Une "blague" déplacée qui a déclenché une vague d'indignation de la part des fans de l'OM.

Par Annie Vergnenegre

Julien Cazarre a ressorti un vieux tee-shirt pour faire le buzz et ça a marché. Le logo détourné de l'OM formant une paire de jambes écartées avec une étoile au centre et le slogan "La Bonne Mère, I’m fucking it" avait été lancé pour un Classico en 2014.

Mardi soir, après le talk-show en direct du média en ligne Le Phocéen, la polémique a enflammé les réseaux sociaux.
Les premiers à réagir ont bien sûr été les supporters de l'OM comme Omar Keddadouche, président d'un club de foot amateur dans le 10e arrondissement de Marseille et chroniqueur sportif.

"Moi, je suis Français de confession musulmane et qu'on attaque la Bonne Mère, ça m'a blessé, dit-il. Chambrer nos joueurs, notre entraîneur, notre président ou nos supporters, il n'y a pas de problème, c'est de bonne guerre, j'ai beaucoup d'humour mais là, on est vraiment dans l'outrage. Il est allé trop loin".

Le buzz à tout prix

Les supporters ont été nombreux à réagir violemment. Beaucoup reprochent au Phocéen d'avoir invité l'humoriste, "un anti-Marseillais primaire", connu pour ses blagues de mauvais goût. 

"Comment un média qui se réclame "proche de l'OM" comme Le Phoceen peut inviter une personne qui arbore un T-shirt insultant l'OM et la Bonne Mère ?" s'étonne notamment un compte spécialsé sur "l'actu 100 % OM".

Les Marseillais ont évidemment réagi en masse face à la nouvelle provocation du chroniqueur de RMC, comme "Greg empêche moi". Le youtubeur s'est fendu d'une vidéo sur sa page Facebook largement commentée et partagée. 

Pour lui, pas de problème à ce que le Phocéen invite Julien Cazarre, mais le média aurait dû intervenir. "Le Phocéen aurait dû lui dire : tu es bien gentil, mais ce t-shirt, c'est un manque de respect. Ton t-shirt, tu l'enlèves".

Voilà ce que je pense de l'intervention pitoyable de Julien Cazarre dans le talk du phocéen parce que porter un t-shirt avec écrit "bonne mère I'm fucking" c'est plus de l'humour la...ca dépasse le cadre du football et de la branchade !!! #JulienCazarre #LePhoceen #GregEmpecheMoi

Publiée par Greg empêche moi sur Mercredi 22 avril 2020

Les plates excuses du Phocéen

Le Phocéen a-t-il commis une erreur d'inviter un "marseillophobe" pour faire le buzz ? Face à la déferlante de reproches, son directeur a présenté des excuses aux supporters dans un communiqué. « Je vous dois quand même des excuses. Je les dois à tous ceux qui nous ont dit que cette émission était vulgaire", écrit Sébastien Volpe. 

Il reconnaît que "certains propos, qui ne choqueraient personne dans un groupe d'adultes, n'avaient pas leur place dans notre émission. Vous pouvez compter sur moi pour que cela n'arrive plus jamais".  

Invité dans une interview croisée sur France Bleu ce jeudi matin, Omar Keddadouche regrette de ne pas avoir pu débattre avec l'intéressé, qui ne regrette nullement son "coup", se retranchant derrière la liberté d'expression et la laïcité.

"Ça n'a rien à voir avec la laïcité", estime Omar Keddadouche pour qui la Bonne Mère est avant tout le symbole de Marseille comme Notre Dame est le symbole de Paris. "Quand elle a brûlé, tous les Marseillais ont apporté leur soutien ou donné de l'argent..."

Contacté, Julien Cazarre n'a pas pour l'heure souhaité répondre à nos questions. Comme pour clôre le chapitre, Omar Keddadouche a posté une photo sur sa page Facebook. 
Omar Keddadouche / © Omar Keddadouche
Omar Keddadouche / © Omar Keddadouche
Il s'étonne cependant que des associations féministes ne soient pas encore emparé de ce logo détourné "humiliant pour la femme" dans le contexte du mouvement #Balancetonporc.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus