L'Ocean Viking de SOS Méditerranée autorisé par les autorités italiennes à reprendre ses missions de sauvetage en mer

Publié le

A quai dans le port italien de Civitavecchia depuis dix jours, le navire de sauvetage de migrants de l'ONG basée à Marseille a été autorisé à reprendre la mer.

"L'Océan Vilking est libéré après 10 jours de détention qui pose question". Retenu depuis 10 jours par les autorités italiennes qui lui reprochaient des défaillances de sécurité, l'Ocean Viking peut reprendre ses missions de sauvetage des migrants en détresse dans les eaux lbiyennes en Méditerranée, a annoncé vendredi l'ONG dans un communiqué posté sur Twitter.

 "Les autorités italiennes ont reconnu que le navire (...) est en fait conforme à toutes les réglementations applicables, comme l'ont confirmé les autorités norvégiennes de l'Etat du pavillon (du navire) et la Société de classification du navire", explique SOS Méditerranée.

L'immobilisation a donc été levée sans modification substantielle de la certification, de l'équipage ou des dispositifs de sauvetage", précise le communiqué. 

Eté à haut risque en Méditérranée

C'est notamment le point des radeaux de sauvetage qui avait entraîné la prolongation de l'immobilisation du navire-ambulance par les autorités italiennes. "Nous sommes très soulagés de pouvoir reprendre nos missions de sauvetage, interrompues en plein été, saison où il y a un maximum de traversées" de migrants, a déclaré par téléphone à l'AFP la directrice et cofondatrice de SOS Méditerranée,Sophie Beau.

"Mais c'est autant de temps que nous n'avons pas pu passer en mer, alors même que l'on manque fortement de bateaux de sauvetage dans cette zone du centre de la Méditerranée", a-t-elle regretté, en estimant que "la détention" de l'Ocean Viking "pose des questions sur les intentions" des autorités italiennes.

Sophie Beau a ainsi souligné que depuis l'affrètement de l'Ocean Viking par l'ONG à l'été 2019, le navire a fait l'objet de sept contrôles, un nombre "inhabituellement élevé". La date de reprise des opérations n'est pas encore fixée mais se fera le plus rapidement possible, une fois l'équipage revenu à Civitavecchia et le ravitaillement effectué.

"C'est une question de jours", le navire devrait repartir "fin juillet, début août" a estimé la responsable

Avec AFP.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité