L'Olympique de Marseille convainc la DNCG, levée des contraintes sur son recrutement

Publié le
Écrit par Annie Vergnenègre (avec AFP)

Le gendarme financier du football français a décidé de lever les contraintes qui pèsent sur le club marseillais en matière de recrutement depuis un an. Un soulagement pour Marseille.

L'OM a convaincu jeudi la Direction nationale du contrôle de gestion (DNCG) de lever ces contraintes en matière de recrutement, facilitant la tâche du président marseillais Pablo Longoria pour satisfaire les exigences de l'entraîneur Jorge Sampaoli.  

Dans un communiqué, la DNCG a indiqué n'avoir pris "aucune mesure à l'égard du club", un an après avoir prononcé un encadrement de la masse salariale de l'OM et de ses indemnités de mutations.

Le club se libère donc du régime de contraintes imposé depuis l'été 2021, en partie grâce à la manne attendue grâce à la qualification pour la phase de poules de Ligue des champions: au minimum 15,64 millions d'euros avant même d'inscrire le moindre point, plus une part variable selon les performances passées et le montant des droits TV.

Ces dernières années, l'OM faisait figure de club fragile économiquement et ses comptes sont dans le rouge depuis plusieurs années, contraignant son propriétaire américain Frank McCourt à régulièrement combler les pertes. 

Soulagement pour Marseille, le président Longoria, spécialiste du mercato, va donc pouvoir s'employer à renforcer son effectif et à répondre aux attentes de Sampaoli en vue de la reprise de la Ligue 1 les 6 et 7 août.

 Le feu vert de la DNCG permet au moins à Longoria de travailler sereinement cet été et de préparer l'avenir, alors qu'une autre épée de Damoclès pèse sur la construction de l'effectif olympien: une possible interdiction de recrutement dans l'affaire Pape Gueye, au coeur d'un contentieux avec Watford, qui sera examinée en octobre par le Tribunal arbitral du Sport.