L'OM s'impose 3-1 au vélodrome face à Saint-Etienne

Après les évènements du week-end dernier, les olympiens avaient à cœur de tourner la page et d'offrir du spectacle à leurs supporters. C'est chose faite dans un stade en ébullition grâce à des réalisations de trois des nouvelles recrues.

"L'ambiance était indescriptible", explique Emilie à la sortie du stade pour son premier match dans l'antre des Olympiens.

Il est vrai que le spectacle était là, avec du jeu, porté vers l'avant. Tout ce qui fait monter la température dans le stade.

" Un jeu à risque, mais qui plait, on va prendre des buts cette saison mais on va en mettre beaucoup aussi", détaille Michel Aliaga, journaliste spécialiste de l'OM à France 3 Provence-Alpes. Et c'est bien pour cela que viennent au stade les supporters, pour des soirées renversantes comme hier soir.

A noter que ce sont trois des recrues olympiennes qui ont brillé au Vélodrome, Guendouzi, Gerson et Ünder.

Guendouzi a ouvert le score à la 23e minute de jeu. Sur un Corner, les stéphanois ont égalisé, puis Gerson a redonné l'avantage à la 51e. 

La finition est signée Cengiz Ünder à la 68e minute de jeu. 

A noter encore un fois, la belle prestation de Steve Mandanda, auteur notamment de beaux arrêts et permet à l'OM de s'imposer.

"Un match qui donne la banane et ravive l'espoir", conclut Michel Aliaga.

Ce que l'on retiendra, au delà des trois points, c'est l'ambiance survoltée d'un Vélodrome affichant complet en total osmose avec son équipe. Le 12e homme a répondu présent, de bon augure pour la suite, tant sur le terrain que dans les tribunes pour une saison qui s'annonce haletante, enfin!

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité