La 104è édition du concours Le Provençal a débuté ce matin au parc Borély de Marseille

Le célèbre concours de jeu provençal revient cette année dans son décor emblématique : le parc Borély de Marseille (8è). Depuis ce matin et durant cinq jours, 1700 compétiteurs s'affronteront jusqu'à la finale prévu ce jeudi 29 juillet à 17h. L'équipe gagnante sera récompensée d'un chèque de 6000€.
Ce dimanche s'ouvre à Marseille la 104è édition du Provençal, le plus grand concours de jeu provençal de France.
Ce dimanche s'ouvre à Marseille la 104è édition du Provençal, le plus grand concours de jeu provençal de France. © BORIS HORVAT / AFP

"Ah c'est bien plus physique !". Quand on demande à Jean-Pierre Givone, le président de l'ASPTT Marseille, quelle est la différence entre le jeu provençal et la pétanque, la réponse fuse. Avec des distances plus longues (entre 15 et 20 mètres au lieu de 6 à 10), le jeu provençal se veut plus impressionnant que sa petite soeur. 

Le Provençal est donc un concours de jeu provençal, pas de pétanque, et sa 104è édition vient d'ouvrir ce matin. De retour dans son décor historique du parc Borély à Marseille (8è), c'est le sourire aux lèvres que les compétiteurs et organisateurs ont démarré les festivités.

573 équipes de trois (triplettes) sont inscrites cette année, plus de 1700 joueurs donc, un chiffre supérieur à l'année dernière, mais moindre cependant qu'à une certaine époque où la manifestation attirait 2400 amateurs de boules.

Il faut dire que le Covid est passé par là, et avec un pass sanitaire cette année exigé à l'entrée du parc, certains boulistes du dimanche ont certainement déclaré forfait avant même le coup d'envoi. Un certificat médical de non-contre-indication à la pratique bouliste est de plus maintenant exigé par la Fédération Française de jeu provençal pour participer au concours. 

"Borély est le temple du jeu provençal"

Après un exil l'an dernier à l'esplanade Ganay (8è) pour cause de crise sanitaire, Jean-Pierre Givone est heureux de retrouver les allées et le terrain du parc Borély. "C'était comme si l'Olympique de Marseille ne jouait pas au Vélodrome !", rigole ce passionné de 72 ans. 

Ce Parc du quartier Bonneveine est en effet intimenent lié à l'histoire du concours. "Le concours existe depuis 1908 mais se déroule depuis plus de cinquante ans au Parc Borély. C'est un lieu familial parfait pour les accompagnateurs qui viennent soutenir les joueurs", explique le Marseillais. Pourtant cette fête sportive centenaire a connu plusieurs lieux, comme plusieurs appellations, Les 6 jours de la Provence était le premier nom donné à ce concours.

Un chèque de 6.000 € pour l'équipe vainqueur

Aujourd'hui, Le Provençal tient par la collaboration de trois partenaires : l'équipe organisatrice ASPTT Marseille, le journal La Provence et le conseil départemental des Bouches-du-Rhône. Et si d'autres tournois comme le Grand Prix d'hiver de Martigues existe ailleurs en France, Le Provençal reste la référence, l'endroit où les réputations se font et se défont. 

La finale de l'édition 2021 aura lieu ce jeudi 29 juillet à 17h. L'an dernier, c'est une triplette composée d'un Marseillais, d'un Gardois et d'un Alpin de Haute-Provence qui avait remporté le trophée et un chèque de 6.000€ à se partager . "Il y a parfois un vrai mercato entre équipes !", se marre Jean-Pierre Givone, "si bien que certaines triplettes peuvent être inter-départementales !". Le Provençal... la Champions League des boules. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport pétanque