La Bonne Mère encore plus resplendissante en 2025 ? On vous explique pourquoi

Nouvelles dorures de la statue, consolidation de sa structure et travaux à tous les étages... La basilique Notre-Dame-de-la-Garde à Marseille se prépare à un grand chantier, et le diocèse appelle aux dons.

C'est un symbole de la cité phocéenne. Alors que la dernière opération de redorure de sa statue date de 1989, on vous explique pourquoi le monument, visité par le pape François en 2023, devrait bientôt être encore plus beau.

Parce qu'elle sera redorée

Les feuilles d'or sur la statue de la Vierge à l'enfant vont être renouvelées. Le diocèse a fait appel à l'un des meilleurs doreurs de France pour faire resplendir l'icône, et les manipulations se feront en atmosphère confinée, rapporte La Provence, pour ne pas l'abîmer.

Au total, 30 000 feuilles d'or, d'une pureté de 23,5 carats, seront utilisées pour faire resplendir la statue, haute de plus de 11 mètres et composée de métal et de pierre. Selon le site du diocèse de Marseille consacré aux travaux, si les opérations de redorure avaient lieu tous les 30 ans auparavant, les innovations technologiques utilisées pour ce futur chantier permettront "à la statue de résister beaucoup plus longtemps aux assauts du temps", alors que les matériaux sont particulièrement exposés aux vents et au sel marin.

Parce que le reste de la basilique sera aussi rénové

Les travaux permettront aussi de renforcer la structure de la statue, et en parallèle plusieurs parties de Notre-Dame-de-la-Garde seront remises à neuf. Le clocher sera nettoyé et sa façade sera recouverte d'une couverture hydrofuge, les terrasses seront étanchéifiées et le diocèse aménagera de nouveaux brûloirs. Le chantier débutera en septembre 2024, et se poursuivra jusqu'en juin 2025. Le lieu restera ouvert au public, alors que chaque année près de 2 millions de visiteurs fréquentent le bâtiment. 

Pour récolter les fonds nécessaires, une cagnotte en ligne a été ouverte, où les donateurs peuvent financer l'achat de feuilles d'or, à 50 euros l'unité. Le 16 juin 2024, près de 50 000 euros avait déjà été récolté sur le site. Le diocèse invite également les commerçants de la ville à l'aider, en mettant en place "l'arrondi" en caisse. Les clients auront ainsi la possibilité de verser une petite somme d'argent à la cagnotte de la basilique au moment de payer leurs courses. Plusieurs entreprises ont par ailleurs annoncé soutenir le projet.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité