La Marseillaise à pétanque 2022 : Rocher enchaîne les "Fanny" avec Robineau et Lacroix

Publié le

Ça commence très bien pour la triplette Rocher Robineau Lacroix, qualifiée pour le troisième tour du Mondial La Marseillaise à pétanque après deux "Fanny" en bonne et due forme.

L'albatros. Le rouleau compresseur. La machine. Choisissez le terme que vous voulez, le talent de Dylan Rocher est immense. Le joueur de 30 ans n'a pas failli à sa réputation, ce dimanche 3 juillet au premier jour de la 60e édition du Mondial La Marseillaise à pétanque.

Après une Fanny ce matin face à Saperes, la triplette Rocher, Robineau et Lacroix a récidivé cet après-midi face à la triplette Vierge. 

Une partie expéditive pour la triplette Rocher, Robineau et Lacroix

Le match a été plié en 30 minutes. Après une première mène annulée, les points se sont multipliés inlassablement du côté de la triplette Robineau. 

Face à eux, les trois Girondins Christian Vierge, Jean-Jacques Marandeau et Michel Roumegous n'ont pas perdu leur sourire. "Ils cherchent à gagner, et nous on cherche à marquer", glisse le capitaine, philosophe. 

Dylan Rocher déploie ses ailes et tirs avec précision, comme à son habitude. De leur côté, Robineau et Lacroix ne sont pas en reste. 

Jouer contre Dylan Rocher, un "honneur"

Malgré l'effort, la triplette Vierge ne parvient pas à marquer, ne serait-ce qu'un petit point. Et leur score reste... vierge. Mais ça n'entame pas leur moral. Loin de là. "C'est un honneur de jouer contre des champions comme ça", commente Christian, sous son béret. "Il n'y a que dans ce sport, et ici à La Marseillaise qu'on peut jouer contre les meilleurs, c'est magnifique"

A 30 ans, Dylan Rocher a déjà joué avec les plus grands (Suchaud, Quintais, Malbec, Puccinelli, Feltain...). Il est déjà cinq fois champion du monde, sept fois champion d'Europe et 13 fois champion de France.

Le dernier titre, il l'a décroché fin juin, à Bergerac. Et c'est avec la même triplette qu'il s'élance pour cette 60e Marseillaise à pétanque.

Rocher, Robineau et Lacroix font Fanny en cinq mènes. Une promenade de santé. "Ils ont été très gentils avec nous, commente Dylan Rocher, le sourire aux lèvres. Pour l'instant on s'économise. On va tout donner pour essayer d'aller le plus loin possible"

Après quelques selfies pour les nombreux fans, la triplette est en route pour le troisième tour de ce Mondial.