Le skippeur marseillais Mathieu Claveau a terminé sa première route du Rhum après 19 jours de course

Publié le

Pour sa première participation à la route du Rhum, l'ingénieur en aéronautique Mathieu Claveau est arrivé à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe, ce lundi 28 novembre 2022. Il se classe à la 28e position dans la catégorie Class40 et premier dans la catégorie des bateaux vintage réalisant un de ses rêves.

Il aura fallu exactement 19 jours 6 heures 39 minutes et 5 secondes au skippeur Mathieu Claveau pour franchir la ligne d’arrivée de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Lundi 28 novembre 2022, cet ingénieur a enfin posé le pied à terre à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

Un bel exploit pour ce trentenaire qui s'est classé 28e de la catégorie Class40 à bord de son bateau "Prendre la mer, Agir pour la forêt". "C’est forcément beaucoup d’émotions ! Arriver ici, c’est un peu la consécration de tout ce projet. Une première transat en solitaire terminée, c’est une grande satisfaction ! Le bateau est quand même censé finir dans les trois derniers. Donc terminer 28e, c’est une belle ode aux vieux bateaux", explique Mathieu Claveau à son arrivée.

En 2011, pour sa première transat en solitaire lors de la Mini Transat en 6.50, Mathieu Claveau avait dû abandonner après avoir percuté un objet flottant non identifié en pleine nuit.

Une course aux émotions fortes

L’Ardéchois de naissance ne pouvait pas rêver mieux pour sa première Route du Rhum, malgré les frayeurs de la première semaine. "Sur la course, j’ai eu beaucoup d’émotions profondes qui sont ressorties, savoir pourquoi je suis là, pourquoi je fais de la course au large. Puis la première semaine a été très dure avec un fort vent de face, j’avais peur d’une sortie de route ou d’un risque de casse", détaille-t-il.

Le marseillais d’adoption a réalisé une performance dont il est fier. Car en plus de sa 28e place, il a terminé premier de la catégorie vintage où il était en concurrence avec 3 autres skippeurs.

Celui qui a soufflé sa 34e bougie en mer souhaite désormais profiter des siens après ses 19 jours en solitaire. "Je crois que Loïck Peyron disait que s’éloigner de tout rapproche de l’essentiel. Par rapport à ma famille, ma femme et mes enfants, j’ai ressenti beaucoup de choses. Ce sont des projets très lourds à porter pour eux, d’autant plus que, moi. Cela représente beaucoup de sacrifices et d’énergies", se confie le skippeur.

Malgré l'engagement que demande cette traversée, Mathieu Claveau a déjà prévu de faire le chemin du retour. Départ prévu en avril 2023, en équipage lors du Défi Atlantique.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité