Les champions du monde de chute libre s'entraînent à Marseille

Greg Crozier et Karine Joly pratiquent depuis une vingtaine d'années le Freefly, discipline de chute libre artistique par équipe. Champions du monde 2018, ils s'entraînent notamment à Marseille et à Lyon. Malgré la crise sanitaire, le couple continue de promouvoir partout dans le monde leur sport.

Greg Crozier et Karine Joly effectuent des sauts dans le monde entier, ici à Brésil.
Greg Crozier et Karine Joly effectuent des sauts dans le monde entier, ici à Brésil. © Ewan Cowie Photography

Karine Joly et Greg Crozier font partie des 20 champions du monde de Freefly. Cette discipline de chute libre artistique se pratique en équipe de deux ou trois. Entre 40 et 45 secondes de saut d'un avion à plus de 4.000 mètres d'altitude pour enchaîner plusieurs acrobaties.

Depuis une douzaine d'années, le couple pratique à très haut niveau. 

"Karine fait partie des trois femmes championnes du monde, c'est beau, car en général les binômes sont masculins. Et nous sautons à trois, car nous avons notre vidéaste pour enregistrer en direct nos acrobaties, il fait partie intégrante de notre équipe", reconnaît Greg Crouzier.

S'entraîner de plus en plus en soufflerie

Outre des sauts d'avion, entre 10 et 12 par jour avec 50 secondes de chute libre par saut, Karine Joly et Greg Crozier s'entraîne de plus en plus en soufflerie à Lyon et Marseille. 

"On fait 4 à 6 sessions de 15 min. C'est comme faire 150 sauts en 24 heures sans avion. C'est plus physique, mais les sauts en extérieur c'est beaucoup de concentration et de fatigue", indique Greg Crouzier.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Greg CROZIER (@gregcrozier.airwax)

Mais avec la crise sanitaire, les entraînements se sont arrêtés comme les compétitions.

Promouvoir leur sport dans le monde

Les champions du monde décident alors de poursuivre leur entretien et la pratique de leur sport. 

"Nous ne nous sommes pas laissés endormir par la crise, il y a eu une politique tardive de reprise. Nous avons décidé de ne pas rester chez nous à ne rien faire. Nous sommes partis après Noël pour faire de belles images", raconte Greg Crozier.

Le couple a notamment sauté au Brésil à Copacabana, à Iguazù, aux Maldives, mais également en Namibie. 

"Nous avons été sur le remake de Mad Max. Nous voulons promouvoir au maximum notre discipline", rapporte Greg Crozier.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Greg CROZIER (@gregcrozier.airwax)

Préparation d'un record de France

Actuellement, Greg Crozier prépare un record de France. La tentative est prévue pour juillet à Brienne.

"Cela va concerner entre 50 et 60 personnes. Elles vont réaliser un maximum de formes géométriques", rapporte Greg Crozier.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
parachutisme sport monde international