Lens a remporté de haute lutte le match des dauphins contre l'Olympique de Marseille (2-1), samedi, et gagné le droit d'aller titiller le requin Paris Saint-Germain, dans un stade Bollaert volcanique, couleur lave plus encore que Sang et Or. L'arbitrage a été remis en cause par les olympiens.

Le Racing a pris la deuxième place à l'OM et revient à trois longueurs du leader, qui joue à Troyes dimanche (20h45) son match de la 34e journée de Ligue 1.

durée de la vidéo : 00h01mn27s
Lens a remporté de haute lutte le match des dauphins contre l'Olympique de Marseille (2-1), samedi, et gagné le droit d'aller titiller le requin Paris Saint-Germain, dans un stade Bollaert volcanique, couleur lave plus encore que Sang et Or. ©FTV

Un but sur une frappe canon de son capitaine, Seko Fofana (42), et une tête de son leader offensif, Loïs Openda (60) ont offert la victoire aux Lensois, qui ont mieux joué les coups importants que les Marseillais, revenus trop tard par Dimitri Payet (88).

Les joueurs d'Igor Tudor peuvent ruminer le but refusé à Alexis Sanchez (8) pour un léger contact avec Kevin Danso, coupable de légèreté, que l'arbitre Clément Turpin avait d'abord validé.

 A l'image de cette décision, les moments-clé ont tous tourné en faveur des Artésiens. Samuel Gigot a le premier dû sortir sur blessure, remplacé par Léo Balerdi (29).

 Puis il y a eu l'arrêt magnifique de Brice Samba sur un tir de Jordan Veretout (45+2), peu après l'ouverture du score, ou la blessure de la meilleure arme offensive de l'OM, "El Nino Maravilla" Sanchez.

 

Sanchez blessé

 Visiblement gêné à une cuisse depuis la 20e minute, le Chilien n'est pas revenu après la pause, remplacé par Vitinha (46).

 Plus incisif, Lens a mérité ses trois points, et confirmé son titre de meilleure équipe de France à domicile cette saison, avec 15 victoires, un nul et une défaite, en battant la meilleure équipe de France à l'extérieur.

 Les Sang et or ont aussi confirmé leur maîtrise des grands évènements: contre les quatre premiers ils ont battu deux fois l'OM, deux fois Monaco, et une fois le PSG.

 Capitaine Fofana a sonné la charge, profitant d'une balle qui traînait devant l'arc de la surface de réparation pour envoyer une frappe puissante intouchable pour Pau Lopez (42).

 Vingt minutes plus tôt dans le même exercice l'Ivoirien avait heurté le poteau (22).

 A l'heure de jeu, le Belge Openda a signé son dixième but en huit rencontres, profitant d'un centre malin de Przemyslaw Frankowski au second poteau.

 Dans ce choc, la tension était palpable. Après les échauffourées en ville entre ultras des deux équipes, le ton est monté d'un cran sur le terrain quand Facundo Medina a botté sèchement un ballon de trop sur la pelouse vers le banc marseillais, déclenchant une vive réaction.

 Deux adjoints ont été exclus, Yannick Cahuzac côté lensois et Gilles Marambaud côté marseillais. Le provocateur argentin a lui reçu un avertissement (23).

 

Lens au moins en Ligue Europa

 

Peu après cet incident, le Croate Tudor a perdu Gigot, puis son sang-froid sur une faute non sifflée par Clément Turpin et a reçu un jaune (37).

Ses joueurs ont encore dépensé beaucoup d'énergie, mais le but de Payet est venu trop tard pour empêcher Lens de les doubler.

Marseille, désormais troisième à deux longueurs de son vainqueur, n'a plus la main pour la qualification directe en Ligue des champions.

Mais il est assuré de jouer l'Europe, au pire en Ligue Europa Conférence. Grâce aux défaites de Rennes à Nice (2-1), le Racing était assuré avant même le coup d'envoi de retrouver l'Europe, après 16 ans d'absence.

Les Bretons (6e) comptent 13 points de retard et ne peuvent plus revenir sur Lens.Les Sang et Or ont quitté la scène continentale sur une défaite au FC Copenhague le 4 octobre 2007 (2-1 a.p.) en Coupe de l'UEFA. 

Leur victoire, combinée à la défaite de Lille (5e) à Reims (1-0) leur assure de jouer la Ligue Europa.

 "Peu importe la coupe pourvu qu'on ait l'ivresse", disait une banderole en début de match. Les Sang et Or peuvent envisager la Ligue des champions, et peuvent même rêver d'y figurer en tête de série s'ils doublent le PSG...

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité