Ligue Europa : un supporter MTP écoeuré de repartir sans billet pour la finale après 13h30 d'attente

Comme de nombreux supporters de l'OM, Florian Gazquez espérait pouvoir acheter un billet à son club mercredi pour aller voir la finale à Lyon en Ligue Europa. Mais après 13h30 de queue, l'abonné des MTP est reparti bredouille et il dénonce la mauvaise organisation.

La foule amassée devant le local des MTP à Marseille.
La foule amassée devant le local des MTP à Marseille. © Gaelle Carra France 3 Provence Alpes
A 5h, mercredi matin, il était là. Devant le local du club des Marseille Tout Puissant. Avec une chaise pliante et de quoi boire, Florian Gazquez, 26 ans, était prêt à attendre toute la journée pour décrocher son billet pour la finale de l'OM à Lyon en Ligue Europa. 

740 billets pour plus de 3000 abonnés


"Quand on est arrivés, un mec de l'organisation nous a expliqué qu'il y avait 940 billets dont 200 réservés aux bénévoles, raconte le supporter. Je me suis dit "on est large"... car il y avait 140 personnes devant moi, j'ai eu le temps de les compter...."
Pour Florian l'attente commence. A 11h, le rideau de fer se lève.

"Quand ça a ouvert, il y a eu un mouvement de foule, se souvient Florian,

il n'y avait pas de barrière et personne pour contrôler, tout le monde doublait dans la file, c'était la bousculade alors qu'il y avait des pères avec leurs enfants...

Après plusieurs heures, Florian commence à trouver le temps long: "Ils avaient un ordinateur pour vendre 740 places, ça n'avançait pas. Il fallait 45 minutes par groupe, je voyais des gens qui étaient arrivés à midi et qui repartaient avec leur billet une heure après, et moi j'étais toujours là à attendre". 

J'étais à bout...


Arrive enfin le moment où l'un des organisateurs vient annoncer "C'est terminé, il n'y a plus de billet!". "J'étais à bout, j'aurais pu tuer quelqu'un, s'emporte le supporter frustré, je veux bien croire que je me suis fait doubler par quelques personnes et que certains ont été favorisés mais vu le nombre de gens qu'il y avait avant moi dans la file, c'est pas possible que je n'ai pas eu mon billet." Le jeune homme ne décolère pas contre la mauvaise organisation tant au niveau du club de supporter que de l'UEFA. "On pouvait normalement avoir une place par supporter et il fallait venir l'acheter en personne avec sa carte d'identité et sa carte d'abonnement", précise-t-il... 
Mercredi soir, vers 23h, le club MTP a posté une mise au point sur sa page Facebook pour répondre aux rumeurs de passe droit derrière le local pour les membres du "noyau".  
Le MTP n'est pas un cas isolé, et dans les autres clubs de supporters, l'écoeurement est un sentiment largement partagé. Quand à Florian Gazquez, le 16 mai, il va rester chez lui. Il dit qu'il préfère encore regarder le match à la télé : "Je suis dégoûté"...  


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ligue europa football sport om