Marseille : 2 200 manifestants contre les violences policières et quelques débordements en fin de soirée

Ce samedi 13 juin, 2 200 personnes ont manifesté à Marseille contre le racisme et les violences policières. Avec Hawa Traoré en tête de cortège, le défilé s'est déroulé dans le calme. En fin de soirée, quelques débordements ont donné lieu à plusieurs interpellations.

Le cortège est parti du Vieux-Port, où se sont rassemblés les 2 200 manifestants.
Le cortège est parti du Vieux-Port, où se sont rassemblés les 2 200 manifestants. © Pauline Guigou - FTV

2.200 personnes ont protesté contre les violences policières et le racisme ce samedi 13 juin, selon les chiffres de la police.

Le cortège est parti du Vieux-Port à 19h avec quelques prises de parole, avant de défiler calmement dans le centre-ville.

En première ligne pendant la marche, Hawa Traoré, la sœur jumelle d'Adama Traoré, a rappelé l'importance du combat contre le racisme, et réclamé la justice pour son frère mort lors d'une interpellation en 2016.

Autour d'elle, la foule a scandé "pas de justice, pas de paix".

Hawa Traoré en tête de cortège.
Hawa Traoré en tête de cortège. © Pauline Guigou - FTV

Environ 250 policiers étaient mobilisés pour encadrer la manifestation.

A partir de 21h30, alors que le cortège principal s'était déjà dispersé, des heurts entre manifestants et CRS ont eu lieu sur le cours Belsunce, la Canebière, au cours Julien et à la Plaine.

Toujours selon la police, il s'agirait de 300 à 400 "ultras" qui auraient jetés des projectiles sur les forces de l'ordre et embrasé des barricades.

C'est aux abords de la Plaine que la tension aurait le plus monté, avec quelques courts affrontements et un feu de façade.

Un feu de poubelle situé 1 rue Saint-Michel s'est propagé sur la façade d'un bâtiment, embrasant ainsi une partie du bar-tabac Saint-Michel.

Les terrasses de bars et restaurants de la place Jean-Jaurès ont du être évacuées.

Vite intervenus, les pompiers ont circonscrit le feu en moins d'une heure. Aucun blessé n'est à déplorer dans cet incendie.

Les pompiers ont éteint l'incendie dans la soirée.
Les pompiers ont éteint l'incendie dans la soirée. © Paul Géli - FTV

Un policier a été blessé à la main au court de la soirée. Deux interpellations ont eu lieu, pour "dégradations, jets de pierres et incendie volontaire".

Le calme est revenu dès 23h dans le quartier, où les clients étaient nombreux en terrasse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
violence faits divers incendie pompiers police société sécurité police à marseille manifestation social affaire adama traoré
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter