La Marseillaise à Pétanque 2019 : Mickaël Bonetto ne tombe pas dans le piège de l'équipe Raymond

Mickael Bonetto tire pour une place en 8e de finale de La Marseillaise à pétanque 2019, afce à la triplette Raymond. / © N. DEBRU / FTV
Mickael Bonetto tire pour une place en 8e de finale de La Marseillaise à pétanque 2019, afce à la triplette Raymond. / © N. DEBRU / FTV

Les 16e de finale du mondial La Marseillaise à pétanque ont débuté peu avant 15h avec en ouverture sur le carré d'honneur France 3, une belle opposition entre la triplette formée par Mickaël Bonetto, David Riviera et Daniel Rizo face à l’équipe Raymond, Bernard et Yoan, et Jean-Claude Prat. 

Par Karim Attab

Une des attractions de la 58e édition du Mondial La Marseillaise à pétanque 2019 se nomme Mickäel Bonetto. L’Istréen licencié à Salon-de-Provence est un des grands espoirs de la pétanque en tant que tireur.

Avec son équipe, il dispute sa première partie du jour, car ce matin leurs adversaires ne se sont pas déplacés jusqu’au Parc Borély.

Des débats assez équilibrés

Les premières mènes donnent le tempo de ce 16e de finale. Mickaël Bonetto et ses coéquipiers ont les faveurs des pronostics mais les joueurs originaires de Lormont en Gironde démarrent plutôt bien leur partie.

Après une première mène annulée suite à un tir puissant de Yoan Raymond, les Girondins marquent les deux premiers points grâce à un nouveau tir victorieux du fils Raymond.

Bonetto et les siens se réveillent

Mais ce duel va petit à petit tourner à l’avantage des favoris, avec un Mickaël Bonetto qui trouve un peu plus de régularité au tir, et David Riviera fait preuve d’une efficacité redoutable à l’appoint.

Les joueurs des Bouches-du-Rhône font les efforts et cela porte ses fruits, puisqu’en quatre mènes le score passe de 0-2 à 7-2.
16e de finale de La Marseillaise à pétanque 2019, la triplette Bonetto face à la triplette Raymond. / © N. DEBRU / FTV
16e de finale de La Marseillaise à pétanque 2019, la triplette Bonetto face à la triplette Raymond. / © N. DEBRU / FTV

Une mène exceptionnelle de la triplette Raymond

Mais cette partie va s’équilibrer au niveau du tableau d’affichage, grâce au talent d’un homme. C’est Yoan Raymond, le fiston, qui réalise une 8e mène tout simplement extraordinaire.

Il est l’auteur de deux carreaux, il permet à son père Bernard, de jouer tranquillement ses deux dernières boules pour signer une mène de cinq points et revenir à la hauteur des favoris à un moment où Mickaël Bonetto a manqué double.

Le score est maintenant de 7 à 7, et les joueurs de Pessac enchainent avec une mène de deux points pour prendre l’avantage 9 à 7.

Bonetto-Riviera-Rizo s’imposent à l’expérience

Mais malgré un Mickaël Bonetto malade (pris de vomissements avant la partie), ce sont ceux qui ont le plus l’habitude de disputer ce genre de parties qui vont se qualifier.

Deux mènes pour inscrire trois points à chaque fois. Bonetto se permet même de finir sur deux carreaux pour offrir la victoire à sa triplette. Les vice-champions de France sont bien présents, et ils vont maintenant pouvoir se reposer dans une journée à une seule partie.

Avec l’horizon qui s’est dégagé suite aux éliminations de certains cadors de cette 58e édition du Mondial La Marseillaise à pétanque, l’équipe Bonetto a un joli coup à jouer.

On retrouvera cette triplette demain matin pour les 8e de finale.

On n’oubliera pas de féliciter les hommes de Lormont. Ils ont fait une très belle partie, et peuvent rentrer dans leur Gironde avec le sentiment du devoir accompli.

(Re)voir la partie
Bonetto - Raymond
16e de finale Mondial La Marseillaise à pétanque

► La Marseillaise à pétanque 2019 : toutes les infos, les vidéos, le replay des parties
► La Marseillaise à pétanque 2019 : tous les résultats

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus