• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

La Marseillaise à pétanque : Bonetto vainqueur de sa 4e partie face à une triplette de la Ciotat

La Marseillaise à pétanque 2019, Mickael Bonetto. / © S. ACCARIAS / FTV
La Marseillaise à pétanque 2019, Mickael Bonetto. / © S. ACCARIAS / FTV

13 à 0 pour la triplette Bonetto. Le vainqueur du trophée des villes 2018 file, sans effort, en cinquième partie dans ce mondial La Marseillaise à pétanque.

Par Sophie Accarias

Dès 9h la triplette de Dominique Francioso est en place sur les allées du parc Borély. Les trois joueurs : Dominique, Nicolas et Jean-Charles rappellent que leur ville a inventé les pieds tanqués : "les pes tanqués en Provençal ! L'origine même de la pétanque !"

9h10 toujours personne en face... La triplette décide de commencer à s'entraîner, petit souci personne n'a pris le bouchon. Peu importe un bout de bois fera l'affaire !

9h15 Daniel Rizzo arrive. Il fait partie de la triplette Bonetto. Son palmarès est lui aussi impressionnant : Champion de France de tête à tête en 2006,  finaliste du Mondial La Marseillaise à pétanque.
 
Les Ciotadens commencent à comprendre : "Ah ! Ce sont des têtes d'affiche ?"


Début de partie

9h20 Mickaël Bonetto et David Riviera arrivent ! Ils ont eu bien du mal à garer leur véhicule. La partie peut démarrer.

Vu son retard, Mickaël Bonetto laisse le bouchon aux joueurs de la Ciotat. C'est le début de la première mène. Elle va se dérouler assez vite. A chaque boule placée par l'équipe de Dominique Francioso la triplette Bonetto, impériale dégage le terrain pour placer les siennes. 3-0. 

"Les pes tanquets" saisissent enfin l'ampleur du danger... Il va falloir sortir le grand jeu. 

Nicolas Torre Ciotaden, malheureux face à Bonetto.


Début de la deuxième mène, un infime espoir

Mickaël Bonetto, plutôt très à l'aise serre des mains et fait la bise. Entre deux saluts, il trouve le temps de tirer plein fer. Mais Les Ciotadens s'accrochent et jouent chaque boule comme si c'était la dernière.

Et la tactique fonctionne... presque. L'équipe de Bonetto décide elle ne pas prendre de risque et de ne pas jouer la dernière boule. Elle n'empoche qu'un maigre petit point. 4 à 0.

Coup d'accélérateur sur la fin de partie

La troisième et la quatrième mène se jouent rapidement. Les Ciotadens ne peuvent que constater la différence de niveau.

La quatrième mène se termine avec un 9 à 0. La cinquième mène achève l'équipe de la Ciotat. C'est un fanny. Mais il fallait s'y attendre ... "Pes tanqués" mais "manca".

► La Marseillaise à pétanque 2019 : toutes les infos, les vidéos, le replay des parties
► La Marseillaise à pétanque 2019 : tous les résultats, le classement

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus