Marseille : l'AP-HM n'assure plus le logement des parents d'enfants prématurés

Une maman doit faire des aller-retours tous les jours pour voir son bébé / © France 3 Provence-Alpes
Une maman doit faire des aller-retours tous les jours pour voir son bébé / © France 3 Provence-Alpes

La maternité de l'hôpital Nord de Marseille ne peut plus assurer le logement des parents d'enfants prématurés. Une maman témoigne de sa détresse sur les réseaux sociaux. Son message a été partagé par près de 50.000 internautes

Par Ludovic Moreau

Magali Martin a accouché de la petite Zacharie le 27 janvier dernier, au pavillon Mère-Enfants de l'Hôpital Nord de Marseille. Zacharie est une enfant prématurée, elle est née à 34 semaines et doit par conséquent rester hospitalisée quelque temps. Seul problème, au bout de neuf jours, Magali, la maman doit quitter l'hôpital et laisser son bébé. Jusqu'à présent, l'Assistance Publique Hôpitaux de Marseille (AP-HM) proposait une solution de logement dans une tour destinée aux étudiantes infirmières. Un petit logement à 8 euros par jour. Mais cette proposition d'hébergement a été jugée illégale et les parents d'enfants prématurés domiciliés loin de Marseille non plus de solution.

Je me suis sentie abandonnée, on ne m'a rien proposé

explique Magali. Domiciliée en Corse, elle vit provisoirement chez ses beaux-parents, à Salon-de-Provence. Depuis, elle fait tous les jours des allers-retours. Elle a lancé un message de détresse sur sa page Facebook, un message qui a ému et qui a été partagé par près de 50.000 internautes.
Au pavillon Mères-Enfants, le personnel soignant se sent concerné et estime que cette situation n'a pas été anticipée

Des solutions intermédiaires auraient pu être trouvées. La relation Mère-Enfant est aussi importante que les soins

affirme Nathalie Lavigne, sage-femme et déléguée syndicale FO.

Ce type de prestation n'est pas conforme à la législation

rétorque Magali Guerder, directrice de l'hôpital Nord, même si elle comprend la détresse des familles déjà confrontées à des situations difficiles

Le métier de l'hôpital n'est pas l'hôtellerie, il faudrait trouver une association qui pourrait faire le lien entre l'hôpital et les familles

Ajoute la directrice. En attendant, l'AP-HM est trouvé un partenariat avec l'association Hôtel du Nord, qui propose des solutions de chambres d'hôtes ou de gîte à des prix préférentiels.

Reportage : Henri Seurin et Sylvie Garat
logements hôpital nord
l'AP-HM ne propose plus de logements aux parents d'enfants prématurés

Sur le même sujet

Seize actrices noires et métisses sur le tapis rouge contre les discriminations

Les + Lus