• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : après la cagnotte pour le boxeur, Renaud Muselier crée une cagnotte en faveur des forces de l'ordre

Cagnotte de soutien aux forces de l'ordre créée par Renaud Muselier / © Leetchi.com
Cagnotte de soutien aux forces de l'ordre créée par Renaud Muselier / © Leetchi.com

Choqué par la cagnotte ouverte sur internet en faveur du boxeur qui a frappé des gendarmes, le président de la région Paca, Renaud Muselier, a décidé de créer sur cette même plateforme, une cagnotte en faveur des forces de l'ordre blessées. 100000 euros étaient déjà récoltées en fin de journée.

Par Ludovic Moreau

Lundi 7 janvier, une cagnotte a été créée sur la plateforme internet Leetchi.com, pour soutenir Christophe Dettinger, l'ancien boxeur qui a reconnu avoir frappé deux gendarmes à Paris samedi dernier. Il a été placé en garde à vue. En 24 heures, cette cagnotte a connu une participation impressionnante (117.000 euros).

Face à cet engouement, cette cagnotte a aussi beaucoup choqué. A Marseille, le président de la Région, Renaud Muselier, a décidé de réagir, il a créé lui aussi une cagnotte sur la même plateforme, pour soutenir les forces de l'ordre, blessées lors des manifestations.

J'ai en tête ces trois motards obligés de fuir devant une horde sauvage, ces biens publics et privés qui brûlent, ce policier frappé à terre par un boxeur professionnel. Quel manque de dignité. Comble de tout, on fait une cagnotte pour défendre ce voyou 

a indiqué Renaud Muselier, à nos confrères de La Provence.

Dans un communiqué, le président de la région rappelle que :

Depuis plus de huit semaines, nos forces de l’ordre sont surexposées. Sans relâche, celles et ceux qui mettent leur vie en danger pour protéger la nôtre et faire respecter l’ordre républicain en France font face à un déferlement de violence et de haine absolument intolérable

Le mouvement des gilets jaunes s’est laissé déborder par des individus factieux qui agressent nos policiers, gendarmes et sapeurs-pompiers

Il indique par ailleurs que 1050 membres des forces de l'ordre ont été blessés au cours de manifestations. En quelques heures, la cagnotte a dépassé les 100000 euros. Les sommes collectées seront redistribuées aux associations de gendarmes et de policiers blessés.
Cagnotte de soutien à Christophe Dettinger / © Leetchi.com
Cagnotte de soutien à Christophe Dettinger / © Leetchi.com


La cagnotte en faveur du boxeur est fermée

La plateforme Leetchi a décidé de fermer la cagnotte en soutien à Christophe Dettinger, l'ancien boxeur.

Au vu du montant atteint à ce jour, la cagnotte n’accepte désormais plus de contributions. Le reste de l’argent collecté sera remboursé aux participants lorsque l’ensemble des démarches juridiques auront été financées

a-t-elle indiqué dans un communiqué.

Ce mardi matin, la cagnotte rassemblait plus de 117 000 euros. Le montant a par la suite été masqué par l'organisateur.

Face aux critiques, la plateforme Leetchi a indiqué que cette cagnotte était conforme à la réglementation.

En aucune manière, nous ne portons de jugement de valeur sur une thématique, une cause ou un projet et ne prenons nullement position. Notre équipe est présente pour faire respecter les conditions d’utilisation de notre plateforme et assurer la sécurité des collectes

a précisé la plateforme, et ajoute :

En effet, nos CGU (conditions générales d'utilisations) proscrivent toute incitation à la haine ou à la violence. Compte tenu des actes reprochés à Christophe Dettinger, aucune autre utilisation de la cagnotte ne saurait être acceptée


Leetchi s'engage à ce que les fonds servent uniquement à financer les frais de justice de Christophe Dettinger.

Le transfert des fonds ne sera ainsi effectué que sur présentation de  justificatifs. L’argent sera reversé directement sur le compte dédié de l’avocat et ce sans aucun intermédiaire

a indiqué la plateforme. Le reste des sommes récoltées sera redistribué aux donateurs.

Sur le même sujet

Découvrez ce couple de jeunes danseurs varois

Les + Lus

Les + Partagés