Cet article date de plus de 3 ans

Marseille : l'auteur des coups de couteau mortels sur le Vieux-Port condamné à 15 ans de prison

Mardi, la cour d'assises des Bouches-du-Rhône a condamné à 15 ans de prison, l'auteur présumé des coups de couteau mortels portés lors d'une bagarre sur le Vieux-Port à Marseille en août 2013. A la suite de la rixe, une agression à l'hôpital avait suscité la réaction du gouvernement
L'auteur présumé des coups de couteau mortels sur le Vieux-Port à Marseille en 2013 est condamné à 15 ans de prison
L'auteur présumé des coups de couteau mortels sur le Vieux-Port à Marseille en 2013 est condamné à 15 ans de prison © France 3 Provence-Alpes
Un homme de 25 ans, auteur présumé des coups de couteau mortels portés lors d'une bagarre sur le Vieux-Port de Marseille en août 2013, a été condamné hier, mardi, à 15 ans de prison par la cour d'assises des Bouches-du-Rhône. A la suite de la rixe, une agression à l'hôpital de la Conception avait suscité la réaction du gouvernement de l'époque.
Le 18 août 2013, au cours d'une rixe sur le Vieux-Port de Marseille, Jordan, 18 ans, succombe à deux coups de couteau dont un dans le dos. Plus tard, trois des protagonistes se rendent aux urgences de l'hôpital de la Conception, l'un d'entre eux est blessé. Lorsqu'une infirmière demande les papiers pour enregistrer la victime, le ton monte et les trois hommes deviennent agressifs. Au moment où un infirmer leur propose d'être examiné par un médecin, il reçoit un coup de couteau dans l'avant-bras. Les trois agresseurs prennent la fuite à bord de leur véhicule et force un barrage formé par les agents de sécurité de l'hôpital. 

Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault s'est rendu à Marseille

Cette rixe mortelle et l'agression à l'hôpital ont suscité une vive réaction du gouvernement de l'époque. Deux jours après les faits, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, accompagné de cinq ministres dont celui de l'intérieur Manuel Valls s'est rendu à Marseille. La délégation ministérielle avait rencontré le personnel du service d'urgences de l'hôpital de la Conception. A la sortie, le Premier ministre avait rappelé l'engagement de son gouvernement à faire reculer la violence à Marseille.
Devant la cour d'assises des Bouches-du-Rhône, un second accusé comparaissait pour des violences volontaires commises sur l'infirmier de l'hôpital. Il a été acquitté, faute d'avoir été formellement identifié.

Reportage réalisé par Joël Barcy, le 18 août 2013
durée de la vidéo: 01 min 37
Archive : agression à l'hôpital


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers