• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille : le Belem, navire historique et attractif

Le Belem fait escale samedi et dimanche à Marseille / © Jean Poustis
Le Belem fait escale samedi et dimanche à Marseille / © Jean Poustis

Le Belem, plus ancien trois-mâts français en état de naviguer, est arrivé vendredi 19 avril dans le port de Marseille. Le navire, construit en 1896, ne sera finalement pas ouvert au public ce week-end, sur le Vieux-Port, à cause du mauvais temps. 

Par Jean Poustis / France 3 Provence-Alpes

Le Belem, plus ancien trois-mâts français en état de naviguer, est arrivé à 15h vendredi 19 avril à Marseille. Le navire, construit en 1896, sera amarré samedi et dimanche au Vieux-Port. Il devait être ouvert au public ce week-end mais les visites sont annulées, à cause des conditions météo. 

Près de 150 personnes, présentes sur un bateau affrété par l'Office de la Mer, ont pu accueillir le navire de 1000 m² de voile, classé monument historique depuis 1984, au large de la rade de Marseille. 

A cette occasion, Jean-Noël Beverini, ancien commissaire de la Marine et membre de la société française d'histoire maritime était à bord pour conter au public l'histoire du Belem.
 
Vers 15h, le Belem a fait son arrivée dans le port de Marseille / © Jean Poustis
Vers 15h, le Belem a fait son arrivée dans le port de Marseille / © Jean Poustis

Un navire construit en 1896

Construit et inauguré à Nantes en 1896, le Belem est le dernier trois-mâts barque français à coque acier. Il est le dernier des grands voiliers de commerce français du XIXème siècle.

"Le Belem a fait plus de 32 campagnes d'une durée de 2 à 6 mois entre Nantes et le Brésil ou Nantes et les Antilles", indique Jean-Noël Beverini.

Le navire de charge servait notamment à ramener les fèves de cacao de Belem au Brésil pour le chocolat Meunier. Le Belem pouvait transporter jusqu'à 675 tonnes de marchandises.

"A l'époque, 13 hommes d'équipage travaillaient sur le navire. Aujourd'hui c'est l'un des 28 trois-mâts barque à naviguer", selon Jean-Noël Beverini. 
 
Le Belem arrive ce vendredi 19 avril à Marseille. / © Jean Poustis
Le Belem arrive ce vendredi 19 avril à Marseille. / © Jean Poustis

En un siècle d'histoire, le Belem a changé plusieurs fois de propriétaires, plusieurs fois de pays, plusieurs fois de nom. Après s'être fortement dégradé par des années de navigation, le Belem est finalement déniché à Venise dans un piteux état par un "amateur nostalgique". 

Depuis 1976, le bateau est la propriété de la Caisse d'Epargne, qui a créé pour l'occasion la Fondation Belem. Il sert aujourd'hui de navire-école civil.

3000 à 4000 visiteurs

Samedi et dimanche, 3000 à 4000 visiteurs devaient fouler ses planches. Le navire, présent à Marseille en août 2018 et régulièrement amarré ces dernières années dans le port de la cité phocéenne, attire les foules. Mais toutes les visites ont dû être annulées, à cause du mauvais temps.

"C'est le seul trois-mâts barque classé monument historique. Ce type de bateau évoque les grandes découvertes, les pirates, l'aventure et le domaine de l'imaginaire. Et puis le bateau est splendide", explique Jean-Noël Beverini.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Karine Jouglas (06)

Les + Lus