• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marseille et le cinéma : une histoire qui dure depuis longtemps

Tournage du film " Marseille " de Kad MERAD au port de la Pointe Rouge à Marseille. / © David ROSSI /MAXPPP
Tournage du film " Marseille " de Kad MERAD au port de la Pointe Rouge à Marseille. / © David ROSSI /MAXPPP

Afin de faire découvrir Marseille autrement, une association fait visiter les quartiers de la ville en utilisant des références de cinéma avec des décors de la cité phocéenne.

Par Léo Le Calvez, GB

Alain Delon, Jean-Paul Belmondo et Mireille Darc ont tous un point commun : leurs carrières cinématographiques sont toutes passées par Marseille.

La cité phocéenne est la deuxième ville de France la plus filmée. Cela représente selon la mairie, 500 films ou séries tournés en 2018. Et des retombées économiques de l'ordre de 60 millions d'euros pour la Ville de Marseille.
 
 Afin de mieux faire connaître la ville à travers le cinéma, un collectif de quatre guides indépendants a décidé, il y a un an et demi, de créer une association nommée "Marseille à pied".
Jean-Paul Belmondo en visite à Marseille à une exposition qui lui est consacré. / © LAURENSON Philippe/MAXPPP
Jean-Paul Belmondo en visite à Marseille à une exposition qui lui est consacré. / © LAURENSON Philippe/MAXPPP

Une visite ludique et divertissante

L'idée est simple : associer un film à un quartier de Marseille, comme Borsalino de Jacques Deray avec le quartier du Panier, par exemple.  "Sur 500 films visionnés, nous en avons choisi 15", détaille Rogério da Silva, un des deux guides. 

"Nous souhaitions répondre à un manque d'offres pour redécouvrir la ville autrement, sur un rythme un peu plus lent, puisque nous ne proposons que des offres pédestres, sur différentes thématiques", explique Alexia Méhaule, guide.

"Par exemple on visite le panier en insistant sur les secrets de ce quartier. On fait des monuments comme par exemple Saint-Victor. Concernant le cinéma, c'est une manière ludique de découvrir la ville et c'est un divertissement populaire où on oublie son quotidien !" 

Marseille une ville, des décors

Marseille, avec son architecture atypique, emprunte de plusieurs courants architecturales, est prisée des réalisateurs. Cela leur permet parfois de tromper le spectateur, à moindre frais.

C'est le cas avec le film Love Actually du réalisateur Richard Curtis. L'action est censée se dérouler à Lisbonne, mais pas du tout. La montée des Accoules, rue atypique du 2e arrondissement de Marseille, a servi de décor à l'une des scènes.  

Le Vieux Port a aussi été utilisé comme décor pour de nombreux films, particulièrement mis en lumière dans le premier volet de la célèbre trilogie de Marcel Pagnol et son fameux Bar de la Marine.

Si les scènes d'intérieur ont été tournées aux Studio de Joinville le Pont, en banlieue parisienne, les scènes en extérieur ont bien été tournées sur les quais du vieux-port de Marseille.
Le réalisateur est connu pour avoir filmé les caractères des marseillais, d'où l'expression "Vous êtes très pagnolesque". Tournés dans les années 30, Marius, Fanny et César font partie des intemporels marseillais.

L'association "Marseille à pied" espère que d'autres films permettront de redécouvrir l'histoire de Marseille. La célèbre saga Taxi vient s'ajouter aux nombreux films célèbres qui ont été tournés dans la cité phocéenne.

A la fin du mois d'août, l'acteur américain Matt Damon (connu entre autres pour la saga Jason Bourne) viendra y tourner le film Stillwater, sous la direction de Tom McCarthy, oscarisé pour Spotlight en 2016.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus