Marseille : la CMA CGM et la holding NJJ en lice pour le rachat du quotidien La Provence

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laura Cadeau
Qui va reprendre les 89 % du capital de La Provence que détenait Bernard Tapie?
Qui va reprendre les 89 % du capital de La Provence que détenait Bernard Tapie? © GILLES BADER / MAXPPP

Les candidats à la reprise de La Provence avaient jusqu'à mardi soir pour déposer leur offre. Il s'agit de racheter les 89% que détenait l'actionnaire principal Bernard Tapie. Le fondateur de Free Xavier Niel et le géant marseillais du transport maritime la CMA-CGM sont sur les rangs.

On estime sa valeur entre 30 et 60 millions d’euros. Après la mise en liquidation judiciaire du Groupe Bernard Tapie et le décès de l'homme d'affaires, le quotidien régional La Provence est dans l’attente d’un nouvel actionnaire majoritaire.  

Mais qui va reprendre le célèbre journal ? Cette question taraude depuis deux mois les 600 salariés, dont 178 journalistes et 17 photographes, que compte La Provence. 

Les candidats avaient jusqu'au mardi 30 novembre pour déposer leurs propositions chiffrées pour la reprise du quotidien marseillais, sous pli fermé au greffe du tribunal de commerce de Bobigny (Seine-Saint-Denis).  

Deux poids- lourds en face à face

Sur quatre candidats potentiels, deux d'entre eux ont finalement déposé une offre. D’un côté, le fondateur de Free, Xavier Niel. De l’autre, le géant marseillais du transport maritime, la CMA-CGM.  

Le premier apparaît comme le repreneur naturel du titre et part favori : sa holding NJJ détient déjà 11% du capital de ce journal tandis que Bernard Tapie détenait les 89% restants. 

Ce que ne manque pas de rappeler le syndicat national des journalistes dans un communiqué du 21 octobre : "Il faut savoir que déjà présent dans la Provence, NJJ a clairement une longueur d’avance, d’autant qu’un pacte d’actionnaires passé avec GBT lui accorde une préférence." 

Xavier Niel a également racheté le groupe Nice-Matin en 2019. Il n’hésite pas à parler d’une "marque puissante inscrite dans notre patrimoine régional et national" pour décrire La Provence.  

Le second a presque créé la surprise. Le groupe CMA-CGM, troisième armateur mondial et présidé par Rodolphe Saadé, emploie 110.000 personnes à travers le monde.

Il avait déjà tenté de prendre pied à La Provence en 2019, sans succès. Très attaché au quotidien marseillais, Rodolphe Saadé explique vouloir "écrire une nouvelle page de l'histoire" du quotidien régional.

Dans un courrier adressé aux représentants du personnel le président de CMA-CGM s'engage à conserver l'indépendance de la rédaction. "Il n'y aura pas de licenciement économique", ajoute celui qui veut aussi donner une nouvelle dimension numérique au quotidien.  

On ignore les montants des offres déposées par ces deux candidats. Le nom du repreneur ne sera pas connu avant la fin de l'année. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.