• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

#Sauvonsnotresanté - Marseille : des chercheurs ont trouvé un médicament contre le cancer dans les coraux

Le corail possède des propriétés thérapeutiques exceptionnelles / © France 3 Provence-Alpes
Le corail possède des propriétés thérapeutiques exceptionnelles / © France 3 Provence-Alpes

Dans un laboratoire d'aquaculture de Luminy, Des scientifiques ont isolé des molécules dans le corail qui ont des propriétés thérapeutiques exceptionnelles, contre le cancer et d'autres maladies graves.
 

Par Ludovic Moreau

Les anciens affirmaient que la réponse à une maladie se trouve près de la maison. Et si l'avenir de notre santé se situait sous la mer...
Dans ce laboratoire de l'entreprise Coral Biome, on cultive plus d'une centaine de variétés de coraux. Des espèces qui renferment des ressources thérapeutiques extraordinaires et multiples.

Par exemple le sarcophyton, on a extrait une molécule anti-VIH, pour lutter contre le Sida. Ou encore la clavularia, qui donne la clavulone, qui est en développement clinique pour lutter contre certains types de cancers

explique Frédéric Gault, PDG de Coral Biome et lui-même scientifique. D'autres variétés de coraux permettent de lutter aussi contre des maladies dégénératives.

Un peu plus loin, dans un autre aquarium, les scientifiques ont découvert une nouvelle molécule, nom de code CBN 27. Cette forme de palitoxine est capable de "guérir" 53 types de cancers, parmi lesquelles une forme rare, aujourd'hui encore incurables.

On est parvenu à la rémission d'animaux, ce qui est exceptionnelle. Ca laisse présager le développement d'un médicament pour traiter cette pathologie

affirme Frédéric Gault.
Pour mettre au point un médicament, l'entreprise a entamé une levée de fond. 5,5 millions d'euros sont nécessaires, pour obtenir un traitement, d'ici une petite dizaine d'années.

Reportage : Robert Papin et Valérie Bour

 

Sur le même sujet

Manosque : "l'agitateur floral" élue meilleure fleuriste en ligne par le magazine Capital

Les + Lus