Marseille : des cours de capoeira pour les malades parkinsoniens

C'est une première en France. Des malades atteints de la maladie de Parkinson sont invités à suivre des cours de Capoeira, un art martial afro-brésilien. Les mouvements et le travail en groupe peuvent être adaptés et sont préconisés aux malades, pour une durée expérimentale de six mois.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Danse, musique, chant, rythmicité et socialisation sont les disciplines abordée dans la capoeira, un art martial afro-brésilien. Ce sont aussi des atouts pour les patients atteints de Parkinson, explique le professeur Olivier Blein, médecin, et patron de Dhune, le programme de recherches international sur les maladies neuro-dégénératives. 
Ce médecin marseillais est lui-même capoeiriste. Il a profité de ce double regard pour établir un programme de capoeira adapté aux malades de Parkinson. 

Je me suis aperçu que cela pouvait améliorer certains signes et symptômes

explique-t-il en marge d'une séance à la Maison pour tous Fissiaux.
Durant six mois, des parkinsonniens vont pouvoir suivre des cours de capoeira dans ce centre situé au coeur de Marseille. 
Si les tests sont prouvés scientifiquement, cet art martial pourra être proposé comme méthode de soins à part entière aux patients parkinsoniens.