Marseille : des couloirs de La Timone à Universal Music, la belle histoire de Mourad, jeune pianiste virtuose

Il joue à l'hôpital de la Timone en 2018, car il n'a pas de piano chez lui. Filmé en douce, Mourad fait le buzz sur internet. Gamin des quartiers Nord de Marseille, l'adolescent aime Chopin. Repéré par Universal Music France, il devient l'un de leurs artistes. Ceci n'est pas un conte de fées. 

Mourad, le jeune pianiste des quartiers Nord de Marseille signe chez Universal Music France.
Mourad, le jeune pianiste des quartiers Nord de Marseille signe chez Universal Music France. © Universal Music France

Mourad chante "Au coeur de mon hall". Des histoires du quartier où il a grandi, la Castellane, "la galère, comme le Mistral en hiver", mais aussi la fierté d'un garçon.

"Au coeur de mon hall, là où j'ai grandi, ça parle et ça clashe, ça charrie". Il a écrit paroles et musique "enfin... c'est un travail de groupe", précise Mourad. 

Le clip a été tourné en mars, dans le quartier de la Solidarité, dans le 15e. Des tours et du béton. Pour la première fois, on entend la voix du pianiste. "Ma voix est sur le piano, dans le piano", décrit l'adolescent.

En 2018, Mourad est officiellement déclaré "pianiste de génie". Il a 14 ans. Aujourd'hui, il en a 16 et travaille sans arrêt. 

Lycéen en communication, il passe beaucoup de temps en studio après les cours. "Au coeur de mon hall" est le premier single de son deuxième album "Petit frère".

Chopin n'est plus là, ou alors plus loin. "Je ne me suis pas inspiré d'un compositeur classique. Je fais ce qui me sort par la tête."

A la maison, il a toujours le piano offert par Scotto Musique en 2018, premier signe que l'histoire s'annonçait belle. "Plusieurs pianos ? Non ! Je ne suis pas milliardaire !". Il prend des cours de piano, des cours de musique classique et moderne.

Nouvelle vie, nouveau quartier

Mourad a déménagé avec ses parents. Il a quitté la Castellane pour un quartier "normal", comme il dit. Il a également changé de lycée. 

Un tourbillon s'est abattu sur lui. Le jeune adolescent a signé chez Universal Music France. Il a joué au stade Vélodrome, a été invité dans de nombreuses émissions de télé, a rencontré de grands noms de la musique. 

Il est très souvent avec Sidney H., un musicien, son manager, et bien plus que ça. Sidney le considère comme un adolescent.

"Mourad est très entouré d'adultes, ils oublient parfois son âge", souligne Sidney. Mais quand Mourad part dix jours à Paris par exemple, sa famille lui manque. Il a vraiment 16 ans. 

Ce qui lui arrive est un peu fou, décrit Sidney H. : "Il a besoin de sécurité, d'un grand frère. Il garde la tête sur les épaules, avec moi, il n'a pas le choix. Il doit rester humain dans ce monde souvent sauvage." 

Sur Instagram, le jeune artiste a désormais sa petite communauté, qu'il soigne au grès de ses publications. Il s'était confié dernièrement au réalisateur Nicolas Debru pour la série Instafocus.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par France 3 Provence-Alpes (@france3provencealpes)

La suite ? "Je ne sais pas encore... Je sais sans savoir, je ne veux pas le dire. Je voudrais une surprise". Mourad déborde de talent, vit un conte de fées contemporain, doit répondre aux questions des journalistes, comme un adulte.

Il grandit autour d'un axe. L'ado de 14 ans qui jouait du Chopin à l'hôpital était déjà passionné de musique depuis longtemps. "J'ai toujours le même amour pour la musique, j'ai le même rapport à la musique qu'avant." 

Avec un certain talent, assurément.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture société