• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Marseille : Mourad, un jeune pianiste virtuose de la Castellane

Mourad, un jeune virtuose, enfant de la Castellane / © Jérémie Hessas
Mourad, un jeune virtuose, enfant de la Castellane / © Jérémie Hessas

L'histoire de Mourad est un conte de Noël. Enfant des quartiers Nord de Marseille, ses talents de pianiste ont été partagés des milliers de fois sur les réseaux sociaux et aujourd'hui, on lui a offert son premier piano.

Par Ludovic Moreau

Lorsque ses doigts se posent sur un piano, la musique apparaît. La grande musique, du Chopin de préférence. Mourad à 14 ans, c'est un enfant de la Castellane, dans les quartiers Nord de Marseille. Il n'a pas de piano alors pour jouer, il se rend deux fois par semaine à l'hôpital de la Timone.

C'est dans cet hôpital qu'il fait la connaissance de Rayan. Une amitié se lie, Rayan le filme et diffuse sa musique sur les réseaux sociaux. La vidéo est partagée des milliers de fois. Émue de voir cet adolescent prodige, Samia Ghali, maire du 15° et 16° arrondissement de Marseille active ses réseaux. 
L'histoire de Mourad est un conte de Noël. Rayan d'abord, Samia Ghali ensuite, Eric Scotto enfin. Eric Scotto est le patron de Scotto musique. Il a décidé de lui offrir un piano, son premier piano.

"On voit des jeunes qui à priori n'ont rien à faire dans ce milieu-là, et souvent ce sont les meilleurs parce qu'ils s'affranchissent de ce milieu et c'est de la magie", explique Eric Scotto.

Le rêve de Mourad serait de devenir un jour professeur de musique dans son collège, le collège Henri Barnier, à la Castellane.

Reportage : Mélanie Frey et Jéremie Hessas

Le conte de Noël continue, le 12 janvier prochain, la ville de Carpentras reçoit l'un des cinq plus grands pianistes du monde, Abdel Rahman El Bacha, qui est aussi un éminent spécialiste de Chopin. Suite au reportage diffusé dimanche soir sur France 3 Provence-Alpes, la mairie de Carpentras aimerait rencontrer Mourad et lui offrir des places pour le spectacle.

Une cagnotte est également en ligne. L'argent collecté doit être utilisé pour le paiement de cours de musique et de stages, indique Marianne Suner, musicienne.

"Il possède des aptitudes hors du commun dans tous ses apprentissages musicaux. C’est pourquoi je lance pour la deuxième fois ce financement solidaire, afin de permettre à Mourad de persévérer dans son parcours musical", explique-t-elle. 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les 3 premiers noms du 59e Jazz à Juan

Les + Lus